Qu’est-ce que la photographie ? au Centre Pompidou de Paris

Exposition "Qu'est-ce que la photographie ?" Centre Pompidou 4 mars-1 juin 2015

Exposition « Qu’est-ce que la photographie ? » au Centre Pompidou    4 mars-1 juin 2015

Depuis novembre 2014, le Centre Pompidou propose un nouvel espace dédié à la photographie. Après une exposition historique qui présentait le travail du photographe surréaliste Jacque-André Boiffard, c’est maintenant une exposition thématique qui est à l’honneur avec la question ontologique : Qu’est-ce que la photographie ? Si vous souhaitez trouver une réponse univoque à cette question, vous risquez d’être déçu. L’intention des commissaires de l’exposition n’est pas d’asséner une définition définitive mais de permettre à tout un chacun de se forger sa propre définition. Pour cela, ils ont sélectionné dans la vaste collection du Centre Pompidou des photographes qui apportent un regard singulier sur cette question quelque peu générale.

J’ai été particulièrement sensible aux oeuvres de photographes qui ont cherché l’essence de la photographie dans sa matérialité et qui ont dévoilé dans leur image les secrets de fabrication.

Fascinée par les sténopés, j’ai apprécié particulièrement l’oeuvre d’Abelardo Morell qui rappelle avec brio qu’une photographie répond aux lois fondamentales de l’optique. La photographie ci-dessous rend compte du processus à l’oeuvre.

Ampoule d' Abelardo Morell, 1991

« Ampoule » d’ Abelardo Morell, 1991

L’oeuvre exposée, Camera obscura, Image de Boston, est impressionnante. Le paysage urbain pénètre la salle de conférence, l’image projetée de l’extérieur est capturée avec l’image de l’intérieur, elles ne font plus qu’une et cette nouvelle réalité recomposée provoque notre imaginaire.

Camera obscura, Image de Boston d'Abelardo Morell, 1998

Camera obscura, Image de Boston d’Abelardo Morell, 1998

L’image fugitive, créée dans la chambre noire, s’est longtemps dérobée. L’avènement de la photographie a eu lieu lorsque les chercheurs du dix-neuvième siècle ont pu la fixer sur un support photo-sensible. L’exposition présente de nombreux artistes qui rendent hommage à la pellicule argentique, Man Ray, James Welling, Giulio Paolini et Ugo Mulas.

Boîte de négatifs, Man Ray, 1957

Boîte de négatifs, Man Ray, 1957

Au delà de la prise de vue, le travail en laboratoire lors du tirage permet lui aussi de belles découvertes, les travaux de Timm Rautert et d’Hugo Mulas effectués la même année sont à ce titre passionnants.

Le soleil et la lune à partir d'un seul négatif de Timm Rautert, 1972

Le soleil et la lune à partir d’un seul négatif de Timm Rautert, 1972

Vérification 7, Le laboratoire. Une main développe, l'autre fixe. A sir John Frederick William Herschel, 1972

Vérification 7, Le laboratoire. Une main développe, l’autre fixe. A sir John Frederick William Herschel, 1972

Si la fin de l’argentique est célébrée par le photographe canadien Michel Campeau dans sa série dédiée à La chambre noire, il est étonnant que la photographie numérique soit si peu présente. Les pixels seraient-ils moins photogéniques que les sels d’argent ? J’ai été un peu frustrée que la photographie contemporaine ne soit pas plus représentée et que les dernières avancées technologiques ne soient pas interrogées. Alors, grâce à Internet, je prolonge l’exposition par la présentation virtuelle des travaux de Thomas Ruff ou d’Adrian Sauer

JPegs ou l'image écran de Thomas Ruff, 2007

JPegs ou l’image écran de Thomas Ruff, 2007

16.777.216 Farben (détail) d' Adrian Sauer, 2010

16.777.216 Farben (détail) d’ Adrian Sauer, 2010

Ecole maternelle Les Peupliers de Vaucresson

P1130111Les six classes de l’école maternelle Les Peupliers sont investies dans un très beau projet sur l’image. La proximité du cinéma Le Normandy associe aux travaux réalisés en classe une belle programmation de courts métrages découverts en salle. J’ai eu le plaisir de partager avec les élèves et les enseignants quelques secrets de l’image animée…

Jouer avec les ombres et la lumière

Jouer avec les ombres et la lumière

Découvrir les jouets optiques

Découvrir les jouets optiques

Fabriquer un thaumatrope

Fabriquer un thaumatrope

Fabriquer un feuilletoscope

Fabriquer un feuilletoscope

Gruffalo

L’histoire de Gruffalo : du livre au film

Faire danser les doudous

Faire danser les doudous

Réaliser une séquence animée

Réaliser une séquence animée


Musique : http://www.musicscreen.be/  Rio sous licence creative commons

Les élèves et leurs enseignants nous réservent de belles surprises, chaque classe est maintenant engagée dans la réalisation d’un court métrage ! A SUIVRE …

« Ecole et cinéma 92″ Ernest et Célestine

Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier, 2012

Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier, 2012

Projection-conférence :                                                                                            Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier                Cinéma Le Rex de Châtenay-Malabry                                                                        Samedi 14 mars 2015                                                                                                        Cinéma Jean Vigo de Gennevilliers                                                                                Samedi 11 avril 2015

Document accompagnant la conférence Ernest et Célestine

Séquence : Hiver- printemps

Parole des chansons d’Ernest et Célestine 

Le corbeau voulant imité l’aigle, film de première année réalisé par Benjamin Renner à l’école de la Poudrière:

Deux interviews passionnants de Daniel Pennac et Vincent Courtois :



Benjamin Renner nous offre une scène coupée du film : les dessins de Célestine s’animent …

Davy Durand, l’animateur qui a réalisé la scène onirique du passage de l’hiver au printemps est l’auteur d’autres petites merveilles (un cycle, ses courts métrages) à découvrir sur son site !


Atelier « cinéma d’animation » Maison Populaire de Montreuil

Dessins du conte " Le garçon qui devint faucon, fourmi et lion"

Dessins du conte  » Le garçon qui devint faucon, fourmi et lion »

Ils sont terminés ! Voici nos flipbooks dessinés ou photographiés…

Une collaboration amicale pour finir les derniers dessins...

Une collaboration amicale pour finir les derniers dessins…


Musique : http://www.musicscreen.be,  Gnawa-Spirit sous licence creative commons

C’est un conte norvégien que nous allons adapter  » Le garçon qui devint faucon, fourmi et lion ». Nous commençons par le découpage des scènes et les premiers essais en ombre chinoise … A suivre !

le storyboard

le storyboard …

La table lumineuse ...

La table lumineuse …

Nous avons joué aussi avec les « images cachées » et découvert des pépites sur Internet.

Le pic du Troll

Le pic du Troll


« Les enfants d’abord ! » au Jeu de Paume 9

cadre Après la visite de l’exposition qui met en valeur les expérimentations photographiques de l’artiste avant-gardiste Florence Henri, nous jouons à notre tour à créer différentes variations autour d’une image.

Visite de l'exposition, 28/02/15

Visite de l’exposition, 28/02/15

superposition de négatifs, 28/02/15

superposition de négatifs, 28/02/15

Réalisation d'une composition sur papier photosensible

Réalisation d’une composition sur papier photosensible, 28/02/15

Expérimentation de la retouche d'image, 28/02/15

Expérimentation de la retouche d’image, 28/02/15

A l’issue de l’atelier, chaque enfant part avec son portfolio, mémoire de la visite et de ses propres essais.

Deux autres dates sont proposées !

« Anime ton doudou », Festival « Image par Image » 2015

doudou1

Ouverture exceptionnelle du cinéma du centre culturel de Jouy-le-Moutier en ce dimanche ensoleillé des vacances de février. Pas de grasse matinée aujourd’hui ! Une dizaine d’enfants accompagnée de leurs parents et de leur doudou ont participé à l’atelier Anime ton doudou avant de découvrir en avant-première le dernier film de Sophie Roze et d’Antoine Lanciaux, Neige.

affiche_neige_juin2014

Après une lecture attentive de l’affiche, les enfants ont manipulé des jouets optiques pour comprendre le principe de l’image animée. Ils ont ensuite réalisé une mini-séquence avec leur doudou en vedette …

doudou2


Musique : http://www.musicscreen.be,  Miuzz sous licence creative commons

Cette matinée s’inscrit dans le cadre du festival « Image par Image » qui fête ses 15 ans !   Une belle occasion pour porter un nouveau regard sur ce festival qui défend sans relâche le cinéma d’animation. Dix-neuf cinéastes ont eu carte blanche pour animer les affiches des éditions précédentes  en créant un cadavre exquis singulier. Feu vert à la création personnelle pour une magnifique oeuvre collective. A voir absolument !


« Un autre regard », Collège Edouard Herriot de Livry-Gargan

Le collège vu à travers la chambre noire portative

Le collège vu à travers la chambre noire portative

Le Jeu de Paume et Cinémas 93 s’associent pour proposer un projet de Cartes postales audiovisuelles à une classe de quatrième, option cinéma, du collège Edouard Herriot de Livry-Gargan. Dans ce cadre, j’ai animé avec la complicité de Nadia Elghozi, professeur de français, un atelier introductif à la prise de vue. Munis d’appareils photos, les élèves ont fait coexister dans un même cadre deux notions contraires : net/flou, intérieur/extérieur, terne/coloré, vide/plein, lumineux/sombre, naturel/artificiel … L’exercice leur a permis notamment de porter un regard neuf sur leur environnement quotidien.

naturel / artificiel

naturel / artificiel      photo de Sacha Guyonnet

net / flou

net / flou       photo de Laura de Abreu

Intérieur / extérieur

intérieur / extérieur   photo de Souad Messaoud

« Coucou nous voilà ! » au Sélect d’Antony

P1130189Pour fêter le premier anniversaire du Sélect rénové un nouvel atelier doudou a été programmé. Après la projection des nouvelles aventures de Nounourse et ses amis, les enfants se sont retrouvés pour fabriquer et animer un doudou marionnette.

Le matériel est prêt !

Le matériel et le modèle sont prêts !

Un grand moment de complicité ou une histoire à 4 mains !

Un grand moment de complicité ou une histoire à 4 mains !

Il est temps maintenant d'animer nos nounourses ...

Il est temps maintenant d’animer nos nounourses …

Quand on a 3 ans, bouger son doudou "petit à petit" est une grande aventure...

Quand on a 3 ans, bouger son doudou « petit à petit » est une grande aventure…

On a fait plus de quarante images pour quelques secondes de film !

On a fait plus de quarante images pour quelques secondes de film !

Et voici le résultat !


 

Musique : http://www.musicscreen.be,  Fuite sous licence creative commons

Un grand merci à Joëlle pour la conception du doudou marionnette et l’aide logistique …