Atelier « Jumpologie » au château du Val Fleury…

IMG_0796

Deux joyeuses participantes à l’atelier du 24 mars 2019

« Si j’aime la photographie, ce doit être, outre le plaisir et l’émotion de la forme, pour le plaisir de prolonger l’éphémère, de sauver l’instant. »                                                                 Pierre Jamet cité dans le livre « Belle-Île en mer, 1930-1960″, Hengoun Éditions, 2009

Le château du Val Fleury de Gif-sur-Yvette propose jusqu’au 30 avril une très belle exposition consacrée à l’oeuvre photographique de Pierre Jamet. Sous le titre Eclatante Jeunesse, c’est la période des années 30 avec notamment le développement des voyages et des vacances pour tous qui est particulièrement mise en valeur.                                                            Dans ce cadre idyllique, j’ai eu le plaisir d’animer deux visites-ateliers en famille…

2

Découvrir une sélection d’oeuvres dans l’exposition…

Après la visite de l’exposition, nous nous sommes intéressés à une question essentielle dans l’histoire de la photographie et dans la pratique de Pierre Jamet : comment capturer un sujet en mouvement…

3

Manipuler une « camera obscura » …

4

…et des flip books réalisés à partir de photographies d’Etienne-Jules Marey et d’Eadweard Muybridge.

L’atelier s’est terminé par un moment sportif, une autre activité prisée par Pierre Jamet !   Nous nous sommes inspirés des sauts du photographe américain Philippe Halsman pour une séance de Jumpologie. Y’a d’la joie !

Saut 1

Saut 2

Saut 3

Pour en savoir plus sur l’exposition : un article de Corinne Bacharach, Pierre Jamet, photographe humaniste, un interview de Corinne Jamet et le lien de la page Instagram du Val Fleury…

« Mon Papi s’est caché », Anne Huynh

balançoire3Dans le cadre du Festival Ciné Junior, le service culturel de la ville de Gentilly m’a invité à accompagner la projection des courts métrages de la compétition  « 7-10 ans ». Une belle occasion de découvrir en salle des films inattendus.

compet

Séance du 22 février 2019

Cette première rencontre s’est poursuivie pour deux classes par un atelier d’analyse d’image.  J’ai choisi de mettre en valeur le travail de la jeune réalisatrice Anne Huynh en proposant notamment aux élèves de retrouver des éléments communs entre son premier court métrage «  L’école des Beaux-Arts » et « Mon Papi s’est caché ». L’importance de la transmission, la présence de la nature à travers un jardin ou une fleur de papier et la représentation d’un personnage à deux âges différents ont été soulignées par les élèves.                              Nous nous sommes intéressés aussi à sa technique que les enfants ont pu associer à celle de la réalisatrice Florence Miailhe, découverte lors de l’exposition « Nature Surnaturelle ».

IMG_7893

Dessins originaux de Florence Miailhe, exposition « Nature Surnaturelle »

mon papi4


Anne Huynh travaille sur son film.

Les enfants ont ensuite joué à animer des formes…

les deux


Ce jeu se joue à deux. Chacun dessine une forme abstraite qu’il passe à son camarade. Charge à lui de la compléter en réalisant un dessin figuratif.

IMG_8523

Ce dessin figuratif sera ensuite animé dans un feuilletoscope.

Merci à Anne Huynh et à Anthony Browne pour cette idée d’atelier !

« Festival Télérama’enfants » au Garde-Chasse des Lilas

couv

Le programme « Petits contes sous la neige », mardi 26 février 2019 à 11h00 accompagné de l’atelier « Drôle de son  »

IMG_8119

Le matériel est prêt !

20190226_120227

La bande-son mystérieuse…

IMG_8134

Les parents aident pour faire chanter les ballons

Une chanson du groupe folk-métal, Pilgrim qui a composé la musique du très beau « Le réveilleur » de Filip Diviak.

Le programme « La Chasse à l’Ours », mardi 5 mars 2019 dès 15H30 accompagné de l’atelier « De l’album au film ».

IMG_8242

De l’image fixe à l’image en mouvement…

Atelier 05-03-19 10

Un échange animé après la projection 

IMG_8247

Coloriage du feuilletoscope

L’auteur Michaël Rosen interprète avec beaucoup de talent son texte en anglais.

Le making-of du film (en anglais)

« Me and You » de George Ezra

« Les enfants d’abord ! » au Jeu de Paume 17

IMG_7965

« Mes photographies sont en couleur parce que le monde réel n’est pas en noir et blanc et parce que les pellicules et les papiers pour la photographie en couleur ont été inventés. »                                                          Luigi Ghirri, « Fotografie del periodo iniziale -1970-1973 »

Modena, 1972 page 30

Modena, 1972, Luigi Ghirri

Un nouvel atelier des Enfants d’abord !Colorama, accompagne l’exposition du photographe italien. Les enfants réalisent la palette chromatique de certaines photos de Luigi Ghirri.     

ciel

Le ciel est-il toujours bleu ?

IMG_0743

Un face-à-face mystérieux

IMG_0751

Réalisation de la palette chromatique d’une photo grâce au logiciel Pixlr Editor

Capture d’écran 2019-02-25 à 12.32.36

Une proposition à partir de la photographie « Orbetello », 1974

Les enfants s’amusent à donner des noms aux nuances prélevées : azur, choco, grisou…

Vous pouvez consulter l’album Kodakrome en ligne.

                                                        D’autres dates !                                                                                                         Samedi 27 avril 2019 : 15h30

« L’homme qui rétrécit », le retour …

IMG_7909

Affiche de « L’homme qui rétrécit » au cinéma L’Etoile de La Courneuve

« Avec tous ces procédés mêlés les uns aux autres et employés avec compétence, je n’hésite pas à dire qu’en cinématographie, il est aujourd’hui possible de réaliser les choses les plus impossibles et les plus invraisemblables. »                                                                         « Les vues cinématographiques », Annuaire général et international de la photographie, Plon, 1907, repris par Georges Sadoul, Georges Méliès, Paris, Seghers, 1961

Conférence ludique sur les trucages et effets spéciaux réalisés par Jack Arnold pour nous faire croire en l’impossible !

Dans le cadre du festival Ciné Junior                                                                   Mercredi 20 février 2019, Cinéma L’Etoile de la Courneuve                                                    Vendredi 22 février 2019, Cinéma Centre des Bords de Marne de Perreux sur Marne Dimanche 24 février 2019, Cinéma Studio 66 de Champigny

Dans le cadre des Journées Cinématographiques dionysiennes :                    Samedi 9 mars 2019, Cinéma Le Trianon de Romainville

Dans le cadre du festival Les yeux ouverts du Havre :                                                  Mercredi 20 mars, projection au cinéma Le Studio à 10h00 et ateliers à la bibliothèque Oscar Niemeyer à 14h30 et 16h00

1

Huit classes inscrites à la « Petite école de cinéma » ont été reçues à la médiathèque Oscar Niemeyer

2

De « L’Homme qui rétrécit » au « Hobbit »…

3

Essayer d’attraper la lune …

Pour le plaisir !

D’autres ressources sur le film : ici,  et encore  !

« Les enfants d’abord !  » au Jeu de Paume 16

IMG_6515

“The camera is a great teacher, and the more people use it the more aware they become of the possibilities of the visual world.” « L’appareil photo est un excellent professeur et plus les gens l’utilisent plus ils deviennent conscients des moyens du monde visuel. »                                                                         Dorothea Lange, dossier pédagogique du musée d’Oakland

2018_DorotheaLange-02

« Dorothea Lange au Texas sur les Plaines », Paul S. Taylor, vers 1935

Le nouvel atelier des Enfants d’abord ! invite les enfants à porter un regard photographique sur les visiteurs du Jeu de Paume par la réalisation de portraits de « regardeurs-regardés ».

1ter

Les enfants commencent par découvrir une sélection d’oeuvres.

IMG_0686

2bis

Changement de posture !

IMG_0718

3bis

Une mise en abyme des regards…

4bis

Photographier mais aussi prendre des notes !

4 bis

Composer son portfolio numérique.

« Grenouilles et compagnie » au Sélect d’Antony

Atelier Grenouilles 084L’association Cinéma Public fait circuler en hors-les-murs post-festival deux jolis programmes  de courts métrages dédiés aux très jeunes spectateurs. Malgré un soleil printanier, les familles d’Antony étaient au rendez-vous pour découvrir Grenouilles et compagnie dans leur cinéma de quartier. La projection était suivi d’un atelier au cours duquel parents et enfants ont fait bouger des grenouilles en origami. BRAVO à tous les participants !

Merci à Brigitte pour l’enregistrement mélodieux des coassements de grenouilles !

« Le Livre de la Jungle » au festival « Les Yeux Ouverts »

Kaa et M

« Le livre de la Jungle » de Zoltan Korda, 1942

« Le Livre de la Jungle » adapté des contes de Rudyard Kipling suscitait encore plus de difficultés puisqu’il mettait en scène des animaux vivants et des gens. Une jungle indienne fut créée sur les terrains du studio. Vincent dépensa beaucoup d’argent pour fabriquer Kaa, l’énorme python aquatique parlant, qui était fait en caoutchouc tendu sur un châssis articulé et mis en mouvement par des accessoiristes avec des câbles dissimulés sous l’eau. Kaa devint une hantise pour tout le monde tellement il était difficile de le mouvoir d’une manière réaliste. »                                                                                                                                              Des vies de rêve, Histoire d’une famille de Michael Korda, Robert Laffont, 1981

Sous un ciel bleu estival, la superbe affiche d’Alain Kokor se détache, elle annonce avec humour la deuxième édition du festival jeune public Les Yeux Ouverts organisée par l’association Havre de Cinéma.

IMG_3146

Pour plus de 200 enfants, ces 10 jours sont le point d’orgue d’un projet mené avec leur classe, La Petite Ecole de Cinéma, au cours duquel ils ont appris à être un spectateur averti en passant de l’autre côté de l’écran et de la caméra.                                                     Dans ce cadre privilégié, j’ai eu la chance d’accueillir 8 classes d’écoliers et de collégiens dans la médiathèque Niemeyer pour un échange animé sur Comment montrer l’impossible au cinéma ?

IMG_3084

Médiathèque Niemeyer du Havre

L’adaptation Du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling par les frères Korda en 1942, vue par l’ensemble des classes au Cinéma Le Studio, a été le déclencheur pour un voyage dans l’histoire du cinéma… Si l’imagination des romanciers est sans limite, qu’en est-il pour le cinéma ? Comment les réalisateurs ont-ils mis en scène la cohabitation entre Mowgli et les animaux sauvages ? Cohabitation qui nous fait rêver mais ô combien dangereuse dans la réalité ! Extraits de films, photographies et making-of soutenaient l’échange…

avec la classe ULIS du Collège des Ormeaux

avec la classe ULIS du Collège des Ormeaux

... avec la classe de CM2 de l'école Raspail

... avec la classe de CM2 de l'école Raspail

… avec la classe de CM2 de l’école Raspail