Le festival Idéklic fête ses 30 ans !

couvQuatrième participation au festival Idéklic qui fête cette année sa trentième édition. Pensée émue et chaleureuse pour les pionniers qui ont fait vivre cette merveilleuse idée ; un festival dédié aux enfants qui leur permet d’expérimenter dans les domaines artistiques, scientifiques et sportifs tout en leur offrant des spectacles où la chanson, la musique, le théâtre, les arts du cirque et des marionnettes se rencontrent.                                                                             Accueillie au musée du jouet de Moirans-en-montagne, j’ai eu le plaisir de partager ma passion des lanternes magiques. Découvrir les vieilles plaques du passé et en créer de nouvelles, tel était le projet proposé aux enfants. Voici quelques moments d’un plaisir partagé.

1

Pourquoi la plaque est-elle insérée à l’envers ?

2

Lise, jeune bénévole, donne quelques éléments d’optique !

3

Chaque enfant dessine sa plaque …

4

Toutes les idées sont bonnes.

5

Une projection inattendue !

678

Atelier Flipbook, « Enfances au Cinéma »

Capture d’écran 2019-06-19 à 15.41.12Les classes de cycle 2 et de cycle 3 inscrites au dispositif Ecole et cinéma ont découvert dans leurs salles de quartier les deux courts métrages oscarisés de Frédéric Back : Crac et L’homme qui plantait des arbres. Une occasion précieuse de découvrir l’oeuvre de cet artiste passionné par la nature et le dessin.

Pour moi, ce qui importe, c’est que les dessins bougent au maximum. Tant pis si les dessins sont un peu moins beaux, mais ce qui compte, c’est qu’ils donnent l’impression d’un ruisseau qui ne s’arrête jamais. J’essaie donc de garder ce caractère de spontanéité, ce moment d’impulsion comme pour des croquis pris sur le vif… On a l’impression que les dessins naissent sous nos yeux.                                                                                                                            Entretien avec Frédéric Back, Léo Bonneville, Séquences, n°130, août 1987

Les enfants ont donné une deuxième vie à des livres mis au rebut en les transformant en flipbook. Ils se sont aussi amusés à créer des feuilletoscopes. Vive les dessins qui bougent !

Capture d’écran 2019-06-19 à 14.48.52

Deux techniques modestes ouvrant une multitude de réalisations …

Quelques propositions …

Atelier « Une petite histoire de cinéma », 75

SophieEn lien avec le dispositif « Mon Premier Cinéma », les élèves de petite section et moyenne section des écoles maternelles parisiennes ont découvert l’histoire des images qui bougent.

MorganeElodie

A l’aube de l’humanité, les hommes ont créé les premières images animées en jouant avec les ombres de leur corps ou celles de marionnettes.

AudeL’invention des lanternes magiques a permis de projeter des images en couleurs et de réaliser les premiers travelling !

Anne

IMG_8381

Le XIX ème siècle est riche de nombreux jouets optiques qui annoncent le cinéma : thaumatrope, praxinoscope et flipbook …

« Drôles de cigognes ! » au Sélect d’Antony

couv Le distributeur Malavida Films aime les courts métrages de la réalisatrice tchèque, Hermina Tyrlova, pionnière du cinéma « image par image ». Après les premières aventures de Ferda la Fourmi sorties en 2016, deux autres programmes ont permis au public français de découvrir l’ampleur de son oeuvre.                                                                                              Drôles de Cigognes ! qui regroupe cinq courts métrages réalisés entre 1966 et 1982 nous montre une nouvelle fois la dextérité de la cinéaste à créer des univers enchanteurs avec des brins de laines, des pantins traditionnels ou de la pâte à pain !

programmes2 Après la projection, un atelier en famille a réunit enfants et adultes autour de la création de poupées de laine…

IMG_9204IMG_9193IMG_9207Atelier poupées de laine 038Atelier poupées de laine 024

Atelier « Jumpologie » au château du Val Fleury…

IMG_0796

Deux joyeuses participantes à l’atelier du 24 mars 2019

« Si j’aime la photographie, ce doit être, outre le plaisir et l’émotion de la forme, pour le plaisir de prolonger l’éphémère, de sauver l’instant. »                                                                 Pierre Jamet cité dans le livre « Belle-Île en mer, 1930-1960″, Hengoun Éditions, 2009

Le château du Val Fleury de Gif-sur-Yvette propose jusqu’au 30 avril une très belle exposition consacrée à l’oeuvre photographique de Pierre Jamet. Sous le titre Eclatante Jeunesse, c’est la période des années 30 avec notamment le développement des voyages et des vacances pour tous qui est particulièrement mise en valeur.                                                            Dans ce cadre idyllique, j’ai eu le plaisir d’animer deux visites-ateliers en famille…

2

Découvrir une sélection d’oeuvres dans l’exposition…

Après la visite de l’exposition, nous nous sommes intéressés à une question essentielle dans l’histoire de la photographie et dans la pratique de Pierre Jamet : comment capturer un sujet en mouvement…

3

Manipuler une « camera obscura » …

4

…et des flip books réalisés à partir de photographies d’Etienne-Jules Marey et d’Eadweard Muybridge.

L’atelier s’est terminé par un moment sportif, une autre activité prisée par Pierre Jamet !   Nous nous sommes inspirés des sauts du photographe américain Philippe Halsman pour une séance de Jumpologie. Y’a d’la joie !

Saut 1

Saut 2

Saut 3

Pour en savoir plus sur l’exposition : un article de Corinne Bacharach, Pierre Jamet, photographe humaniste, un interview de Corinne Jamet et le lien de la page Instagram du Val Fleury…

« Mon Papi s’est caché », Anne Huynh

balançoire3Dans le cadre du Festival Ciné Junior, le service culturel de la ville de Gentilly m’a invité à accompagner la projection des courts métrages de la compétition  « 7-10 ans ». Une belle occasion de découvrir en salle des films inattendus.

compet

Séance du 22 février 2019

Cette première rencontre s’est poursuivie pour deux classes par un atelier d’analyse d’image.  J’ai choisi de mettre en valeur le travail de la jeune réalisatrice Anne Huynh en proposant notamment aux élèves de retrouver des éléments communs entre son premier court métrage «  L’école des Beaux-Arts » et « Mon Papi s’est caché ». L’importance de la transmission, la présence de la nature à travers un jardin ou une fleur de papier et la représentation d’un personnage à deux âges différents ont été soulignées par les élèves.                              Nous nous sommes intéressés aussi à sa technique que les enfants ont pu associer à celle de la réalisatrice Florence Miailhe, découverte lors de l’exposition « Nature Surnaturelle ».

IMG_7893

Dessins originaux de Florence Miailhe, exposition « Nature Surnaturelle »

mon papi4


Anne Huynh travaille sur son film.

Les enfants ont ensuite joué à animer des formes…

les deux


Ce jeu se joue à deux. Chacun dessine une forme abstraite qu’il passe à son camarade. Charge à lui de la compléter en réalisant un dessin figuratif.

IMG_8523

Ce dessin figuratif sera ensuite animé dans un feuilletoscope.

Merci à Anne Huynh et à Anthony Browne pour cette idée d’atelier !

« Festival Télérama’enfants » au Garde-Chasse des Lilas

couv

Le programme « Petits contes sous la neige », mardi 26 février 2019 à 11h00 accompagné de l’atelier « Drôle de son  »

IMG_8119

Le matériel est prêt !

20190226_120227

La bande-son mystérieuse…

IMG_8134

Les parents aident pour faire chanter les ballons

Une chanson du groupe folk-métal, Pilgrim qui a composé la musique du très beau « Le réveilleur » de Filip Diviak.

Le programme « La Chasse à l’Ours », mardi 5 mars 2019 dès 15H30 accompagné de l’atelier « De l’album au film ».

IMG_8242

De l’image fixe à l’image en mouvement…

Atelier 05-03-19 10

Un échange animé après la projection 

IMG_8247

Coloriage du feuilletoscope

L’auteur Michaël Rosen interprète avec beaucoup de talent son texte en anglais.

Le making-of du film (en anglais)

« Me and You » de George Ezra

« Les enfants d’abord ! » au Jeu de Paume 17

IMG_7965

« Mes photographies sont en couleur parce que le monde réel n’est pas en noir et blanc et parce que les pellicules et les papiers pour la photographie en couleur ont été inventés. »                                                          Luigi Ghirri, « Fotografie del periodo iniziale -1970-1973 »

Modena, 1972 page 30

Modena, 1972, Luigi Ghirri

Un nouvel atelier des Enfants d’abord !Colorama, accompagne l’exposition du photographe italien. Les enfants réalisent la palette chromatique d’une sélection de photos de Luigi Ghirri.     

ciel

Le ciel est-il toujours bleu ?

IMG_0743

Un face-à-face mystérieux

IMG_0751

Réalisation de la palette chromatique d’une photo grâce au logiciel Pixlr Editor

IMG_1525

Agrandir l’image pour prélever les pixels colorés…

IMG_1531

Composer son porte-folio numérique

Vous pouvez consulter l’album Kodakrome en ligne…