Le portrait avec « La Petite École de Cinéma » – 2

dialogue1Quelle joie de pouvoir suivre un projet sur tout son déroulement ! Depuis notre première rencontre, les classes inscrites dans le dispositif La Petite Ecole de Cinéma ont fait un travail remarquable avec les cinéastes qui les ont accompagnées dans la réalisation de leur film.    Rendez-vous était donné au mois de mai au cinéma Le Studio pour valoriser sur grand écran plusieurs de ces films.

2

« Les amis catastrophes », Ecole Paul Bert 2, Le Havre

3

« Thimoté Polet, la passion partagée », Ecole Dauphine, Le Havre

La réaction du public lors de la projection et les discussions qui ont suivi ont montré la valeur de l’investissement des différents acteurs de ce projet ambitieux : les enfants, leurs enseignants, les cinéastes et l’équipe de Havre de Cinéma.

4

5De plus, cette rencontre a été l’occasion de montrer aux classes comment deux réalisatrices se sont emparées du portrait cinématographique. Regarder des films permet aussi de se poser des questions de réalisation.                                                                                      Qu’est-ce que les réalisatrices donnent à voir des personnes filmées ? Comment nous les dépeignent-elles et avec quelles techniques ? Comment les réalisatrices sont-elles impliquées dans leur film ? Qui prend en charge le récit ? Comment la parole est-elle recueillie et restituée ?

6

« Espace » de Eléonore Gilbert, 2014

7

« Saigon sur Marne », Aude Ha Lepiège, 2014

Merci à Yann pour son reportage photo. Merci à Céline et à David pour leur accueil au Studio. Merci à Ginet pour sa confiance renouvelée. Merci à tous pour les échanges fructueux !

« Le Livre de la Jungle » au festival « Les Yeux Ouverts »

Kaa et M

« Le livre de la Jungle » de Zoltan Korda, 1942

« Le Livre de la Jungle » adapté des contes de Rudyard Kipling suscitait encore plus de difficultés puisqu’il mettait en scène des animaux vivants et des gens. Une jungle indienne fut créée sur les terrains du studio. Vincent dépensa beaucoup d’argent pour fabriquer Kaa, l’énorme python aquatique parlant, qui était fait en caoutchouc tendu sur un châssis articulé et mis en mouvement par des accessoiristes avec des câbles dissimulés sous l’eau. Kaa devint une hantise pour tout le monde tellement il était difficile de le mouvoir d’une manière réaliste. »                                                                                                                                              Des vies de rêve, Histoire d’une famille de Michael Korda, Robert Laffont, 1981

Sous un ciel bleu estival, la superbe affiche d’Alain Kokor se détache, elle annonce avec humour la deuxième édition du festival jeune public Les Yeux Ouverts organisée par l’association Havre de Cinéma.

IMG_3146

Pour plus de 200 enfants, ces 10 jours sont le point d’orgue d’un projet mené avec leur classe, La Petite Ecole de Cinéma, au cours duquel ils ont appris à être un spectateur averti en passant de l’autre côté de l’écran et de la caméra.                                                     Dans ce cadre privilégié, j’ai eu la chance d’accueillir 8 classes d’écoliers et de collégiens dans la médiathèque Niemeyer pour un échange animé sur Comment montrer l’impossible au cinéma ?

IMG_3084

Médiathèque Niemeyer du Havre

L’adaptation Du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling par les frères Korda en 1942, vue par l’ensemble des classes au Cinéma Le Studio, a été le déclencheur pour un voyage dans l’histoire du cinéma… Si l’imagination des romanciers est sans limite, qu’en est-il pour le cinéma ? Comment les réalisateurs ont-ils mis en scène la cohabitation entre Mowgli et les animaux sauvages ? Cohabitation qui nous fait rêver mais ô combien dangereuse dans la réalité ! Extraits de films, photographies et making-of soutenaient l’échange…

avec la classe ULIS du Collège des Ormeaux

avec la classe ULIS du Collège des Ormeaux

... avec la classe de CM2 de l'école Raspail

... avec la classe de CM2 de l'école Raspail

… avec la classe de CM2 de l’école Raspail