Michel Ocelot au Forum des Images

1

Michel Ocelot, Jacques Bled et Laurent Valière au Forum des Images, 16 décembre 2017

On peut être le père de Kirikou et galérer pour trouver le financement de son prochain long métrage. Michel Ocelot, invité du Carrefour du cinéma d’animationa conté devant un public conquis la pugnacité qu’il a dû déployer pour faire vivre sa nouvelle héroïne, Dilili.

IMG_1357

Dilili

Convaincu d’avoir écrit un scénario merveilleux, Michel Ocelot est quelque peu décontenancé (le mot est faible) devant la salve de refus qu’il essuie lorsqu’il présente son projet aux partenaires historiques de l’animation. Trois producteurs, les chaînes de TV et même le CNC retoquent son histoire. Plus étrange encore, il reçoit une dizaine de lettres anonymes lui expliquant à quel point son scénario est mauvais.                                      Mis à part la parenthèse enchantée de la production d’Azur et Asmar, Michel Ocelot s’est toujours battu pour défendre ses histoires et face à cette opposition générale, loin d’abdiquer, il commence sans attendre son film en explorant Paris avec son appareil photo.

Michel Ocelot aux égouts de Paris

Michel Ocelot dans les égouts de Paris

Il parcourt un nombre incroyable de kilomètres sur et sous l’asphalte parisien et ouvre les portes de lieux illustres ou plus inattendus recueillant ainsi plus de 17000 photos. Tous les décors du film seront réalisés à partir de ces photographies. Michel Ocelot donne à voir un Paris de la Belle Epoque entre rêve et réalité grâce à d’incroyables décors composites.

IMG_1370

Le salon de Sarah Bernhardt est composé de tentures de l’Opéra, de fauteuils du musée d’Orsay, d’une chaise redessinée par Michel Ocelot…

Michel Ocelot n’aurait pas pu continuer l’aventure seul. Lors de la rencontre, il a tenu à saluer le soutien indéfectible de Jacques Bled des Studios Mac Guff Ligne et a rendu hommage à Virginie Guilminot du studio Les Fées Spéciales. Le film se fabrique entre Paris, Montpellier et Bruxelles.                                                                                               Avant de montrer quelques extraits du film qui devrait sortir sur nos écrans en octobre 2018, Michel Ocelot rappelle les éléments clés de son scénario. Lors de l’exposition universelle de 1900, une fillette canaque, Dilili, est confrontée à un mystère terrifiant. Un groupe de malfaiteurs appelé Les Mâles Maîtres enlève les petites filles de la capitale.

image020

© Nord-Ouest Films/ Studio O/ Senator Film/Artémis

image007

© Nord-Ouest Films/ Studio O/ Senator Film/Artémis

© Nors-Ouest Films/ Studio O/ Senator Film/Artémis

© Nord-Ouest Films/ Studio O/ Senator Film/Artémis

Aidée dans sa lutte contre le mal par un jeune livreur en triporteur et par une cantatrice interprétée par Nathalie Dessay, la jeune Dilili va rencontrer un nombre impressionnant de figures illustres de la Belle Époque, des artistes, des scientifiques, des politiques… La part belle est donnée aux femmes avec un trio éclectique composé de l’actrice Sarah Bernhardt, du prix Nobel de physique Marie Curie et de l’anarchiste Louise Michel.              Lors des questions du public, Michel Ocelot précise que son film a été pensé pour la 3D mais pour des raisons économiques la technique d’animation retenue est un savant mélange de 3D et de 2D réalisé avec les logiciels libres Blender et Krita.

IMG_1368

Dans cette séquence du Bateau-Lavoir, deux personnages sont animés en 3D, les autres en 2D… Ils ne font juste pas la même chose…

En attendant la sortie du film, on peut faire une petite balade parisienne en suivant les pas de Michel Ocelot. Il nous souffle la première étape, le square Rappe dans le 7ème arrondissement à la découverture de l’architecte Jules Lavirotte.

« Ecole et cinéma » Princes et Princesses

Michel Ocelot et ses figurines "Prince et princesse"

Michel Ocelot et ses figurines « Prince et princesse »

« En fait, j’utilise à ma manière les idées de tout le monde. Je joue avec des balles que des jongleurs innombrables ont déjà utilisées de siècle en siècle. Ces balles qui sont passées de main en main ne sont pas nouvelles mais aujourd’hui, c’est moi qui jongle. »                               Michel Ocelot, dans le bonus du DVD Princes et Princesses, parle de ses contes

Projection-conférences :                                                                                                       Princes et Princesses de Michel Ocelot                                                                      Espace Simenon de Rosny-sous-Bois                                                                         Mardi 29 septembre 2015                                                                                       Cinéma L’Etoile de La Courneuve                                                                             Jeudi 1er octobre 2015                                                                                           Cinéma Jean Vigo de Gennevilliers                                                                         Samedi 10 octobre 2015                                                                                             Cinéma Municipal Louis Daquin du Blanc Mesnil                                                     Jeudi 5 novembre 2015                                                                                             Cinéma Le Rex de Châtenay-Malabry                                                                   Samedi 7 novembre 2015

Document accompagnant la conférence Princes et Princesses et fichier Photogramme

D’une métamorphose à l’autre …
Fantasmagorie d’Emile Cohl (1908), Magical Maestro de Tex Avery (1952), Merlin l’enchanteur des studios Disney (1963) …

Dessin préparatoire à "Merlin l'enchanteur" des Studios Disney, présenté dans le blog d'Andreas Deja

Dessin préparatoire à « Merlin l’enchanteur » des Studios Disney, présenté dans le blog d’Andreas Deja

… et un extrait du long métrage  Les aventures du Prince Ahmed de Lotte Reiniger (1926)


Document proposé par Frédéric Nicol : les couvertures des albums jeunesses adaptés des six histoires de Princes et Princesses.

Atelier « cinéma d’animation » Maison Populaire de Montreuil

méta

Après un démarrage laborieux mais indispensable, nous réussissons à enregistrer les premières scènes de notre conte norvégien. Il vous faudra encore un peu de patience pour admirer des métamorphoses incroyables ! En attendant quelques photos du processus…

Elaboration du Storyboard

Elaboration du storyboard

Découpage des éléments à animer

Découpage des éléments à animer

Enregistrement des images en silhouette

Enregistrement des images en silhouette

Enregistrement de la bande son

Enregistrement de la bande son

Nous découvrons aussi l’art de la silhouette à travers les illustrations d’Arthur Rackham et les films de Michel Ocelot, de Benjamin Renner …

Cendrillon d'Arthur Rackham, 1919

« Cendrillon » d’Arthur Rackham, 1919   …     ou la métamorphose d’un lézard en laquais

"Le prince des joyaux" de Michel Ocelot, 1995

« Le prince des joyaux » de Michel Ocelot, 1995