Atelier « Mon premier cinéma » : « Flocon de neige »

couv En attendant la réouverture des salles de cinéma partenaires du dispositif Mon premier   cinéma, l’association Enfance au cinéma a organisé dans les classes de maternelle           des ateliers autour de courts métrages disponibles sur la plateforme pédagogique de   l’Agence du court métrage, le Kinétoscope.

J’ai eu le plaisir de présenter à quatre classes le très beau court métrage de la réalisatrice russe Natalia Chernysheva, Flocon de neige.

Aperçu en images de ces rencontres entre les enfants et les images animées.

Préparation matérielle

Préparation du matériel

Capture d’écran 2020-12-14 à 15.09.29

Lecture de l’affiche et projection du film

images séquentielles

Raconter l’histoire à l’aide d’images séquentielles

Sons

Réveiller son corps pour jouer avec les sons

Capture d’écran 2020-12-14 à 15.43.30

Atelier bruitage ; les pas dans la neige

bande son

Bruiter la bande son qui a disparu

Un grand merci aux classes de Sybille, Céline, Sophie et Anne et une grosse pensée pour leur cinéma de quartier, l’Entrepôt, le Chaplin Denfert et le Luminor.

« Mon Premier Cinéma » 2020-2021

couv

“Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.”  Walt Disney, Hors-série Disney Vintage (1925-1966) La Septième Obsession

  Projection-Conférence :                                                                                          Studio des Ursulines, Paris                                                                                                    Vendredi 6 novembre 2020                                                                                Rencontre annulée, remplacée par une formation à distance                                              le mardi 8 décembre à 16h30

Dossier de présentation Mon Premier Cinéma 2020-2021Bibliographie-sitographie

programme

Documents à télécharger : Mémory des pairesDrôles de silhouettesChamp:contrechamp Point de vue – que voient les personnages ? Que voient les spectateurs ?Champ:contrechampLa nuit, Images séquentiellesD’un monde à l’autre

netDocuments à télécharger : D’un monde à l’autre1,D’un monde à l’autre2D’un monde à l’autre3D’un bruit à l’autrePoint de vue, prendre de la hauteurLe volet, montage de planD’un lieu à l’autrePoint de vue 2Jeu de miroirPoint de vue, échelle des plansImages séquentielles

AliceDocuments à télécharger : Les personnagesCorps disloquéD’un monde à l’autre1D’un monde à l’autre2Les bullesPoints de vueLa scène du chien clownMétamorphoses

Lors de la formation, des enseignantes ont évoqué les albums d’Anaïs Vaugelade sur sa jeune héroïne Zuza ainsi que ceux de Jean Leroy et Audrey Poussier sur leur héros Castor-Têtu. Un grand merci à elles !

livres

Jeux d’ombre à l’école maternelle Desvergnes

IMG_5672

Une petite fille imite les gestes de « Rita & le crocodile, À la belle étoile« .

 » L’homme, depuis les origines, a utilisé le feu et les ombres pour le jeu, les rituels et le spectacle… » et la fascination que les ombres exercent sur les hommes continue d’être forte auprès des jeunes enfants du XXI ème siècle. Preuve à l’appui avec deux classes de petite et moyenne section de maternelle qui ont exploré différents jeux avec l’ombre et la lumière, entre expérimentation et imagination.

Bouger avec son ombre et celle des copains en dansant sur la musique de Pawo de Antje Heyn. Vous pouvez en écouter un petit extrait ci-dessous !

b

Allumer et éteindre une lampe de poche, ça c’est de la motricité fine !

Capture d’écran 2020-11-29 à 21.09.52Découvrir les ombres produites par différents objets de la cuisine. « Des p’tits trous des p’tits trous toujours des p’tits trous ».

aFabriquer un jeu de mémory en associant des objets de la classe avec leur ombre.

cCréer des monstres à quatre bras. dManipuler des marionnettes …

eflouté

… et créer des mini-scénarios à deux !

fRegarder des extraits de films et lire des photogrammes.

gCes différentes activités prennent tout leur sens grâce aux enseignantes qui les reprennent et les enrichissent dans le quotidien de la classe.

h

Atelier Cinémix à Rosny sous Bois

image00007Fin septembre, je recevais une proposition insolite du Théâtre-Cinéma Georges Simenon de Rosny-sous-bois, imaginer un atelier en lien avec le spectacle Jours d’école de l’artiste Prieur de la Marne. Je ne connaissais pas l’univers de l’artiste mais un petit tour sur internet avec le visionnement de quelques extraits de ses précédents spectacles et l’interview ci-dessous m’a donné envie de dire « oui ».

Le mystère qui entoure le contenu de son spectacle Jours d’école me donnait une grande liberté pour construire un atelier avec les enfants de deux classes de CP de l’école Jean Mermoz. J’ai eu envie de leur proposer de réaliser une vidéo dont le sujet serait l’artiste lui-même et de commencer à découvrir l’art du mixage par la pratique…le tout en une matinée seulement.Capture d’écran 2020-11-28 à 10.33.26

Capture d’écran 2020-11-28 à 10.50.20Prendre deux images qui existent déjà et en inventer une troisième par le découpage-collage. Les enfants se sont amusés à créer un troisième Prieur de la Marne complètement imaginaire celui-ci.21Dans l’affiche se cachait un personnage intrigant tout de noir vêtu, maîtresse pour les uns, maître nageur pour les autres… Un zoom dans l’image numérique a permis de dévoiler un homme tout de noir vêtu portant sur son épaule une carabine. Toute ressemblance avec une personne réelle serait-elle fortuite ?

Capture d’écran 2020-11-28 à 13.10.58

IMG-7114Après l’image, nous nous sommes intéressés aux sons présents dans les films :                aux voix, aux ambiances et à la musique… Nous nous sommes amusés avec des jeux vocaux avant d’enregistrer le titre du spectacle et un appel angoissé à PRIEUR !

sonsEnfin, Prieur de la Marne nous a envoyé une petite vidéo que nous avons découpée et  transformée… L’arroseur arrosé ! L’enregistrement de la sonnerie de l’école, quelques ambiances de récréations récupérées sur internet et une musique libre de droit ont complété notre batterie de sons.

8La vidéo est en ligne !

Merci aux élèves, aux deux enseignantes, à Clara et au Théâtre-Cinéma Georges Simenon pour cette collaboration enjouée. ET … il va sans dire que nous sommes tous impatients de découvrir le spectacle de Prieur de la Marne et de savoir enfin quel est ce mystérieux homme en noir…

Deux ateliers sur la lumière au cinéma…

1Les ateliers sur la lumière au cinéma célèbrent les liens entre la salle de cinéma et la salle de classe. Le 31ème festival du court métrage d’humour de Meudon organisé par Meudon 7e art a permis de renforcer ces liens pour six classes de maternelle des écoles La Fontaine et Desvergnes.

ATELIER n° 1 : La salle de cinéma, un lieu unique

Capture d’écran 2020-11-20 à 22.11.42 (1)

Dans un premier temps, nous avons reparlé très concrètement de la sortie au cinéma effectué avant les vacances de la Toussaint. L’aide de photographies a été précieuse pour raviver les mémoires : se rappeler ce qu’est un festival, décrire la salle de cinéma et le déroulement de la séance, partager ses impressions sur les différents courts métrages du programme  » Drôles de créatures « .

Capture d’écran 2020-11-21 à 15.17.03

Ensuite les enfants ont allumé leur lampe de poche pour concurrencer la lumière du projecteur. Très utile pour comprendre pourquoi nous sommes plongés dans le noir lorsque la projection commence au cinéma alors que les lumières restent allumées quand nous regardons un film sur l’écran de la télévision ou sur celui de l’ordinateur.

Avant de passer à la pratique, petite incursion dans l’histoire du cinéma pour découvrir un des premiers courts métrages d’humour, L’arroseur arrosé des frères Lumière. Beaucoup de succès auprès des enfants du XXI ème siècle ! Ecoutez un petit garçon de grande section  raconter l’histoire quelques jours après avoir vu le film.

Chaque enfant a ensuite dessiné sa salle de cinéma pour l’explorer avec une lampe magique.4

ATELIER n° 2 : L’art de la projection

Commençons par différencier une image imprimée d’une image projetée.

Capture d’écran 2020-11-21 à 08.50.17

Ensuite, rien de mieux que des lanternes magiques avec leurs plaques pour comprendre que l’image projetée est obtenue grâce au passage de la lumière à travers un support translucide. Au delà de la « compréhension », émerveillement assuré !

Capture d’écran 2020-11-20 à 17.55.14Enfin chaque enfant a fait un dessin sur une plaque en rhodoïd pour qu’il soit projeté en grand sur l’écran ! Des petits observateurs ont remarqué que je mettais leur dessin à l’envers dans le support…

7

9

Un grand merci aux enseignantes pour leur confiance et leur complicité.

Capture d’écran 2020-11-21 à 08.28.51 (1)

Des fiches réalisées par des enfants de GS des classes d’Elodie et de Laurence

« Ecole et Cinéma-maternelle » dans le Val d’Oise

couv

 « Le voyage est comme une espèce de porte par où l’on sort de la réalité connue pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve. »                                                                                                                Au soleil, Guy de Maupassant, 1884

Après le programme original Vert la nature ! imaginé pour les 20 ans du festival « Image par Image, les élèves des classes inscrites dans le dispositif Ecole et cinéma-maternelle vont découvrir deux autres programmes de courts métrages qui ont de nombreux points communs : Le Grand Dehors et Voyages de rêve.

La formation prévue pour les enseignants le 9 décembre est annulée. Les enseignants auront accès à des vidéos en lien avec les deux programmes par l’intermédiaire de l’association EcransVO.

LE GRAND DEHORS

Le Grand Dehors – Présentation Marielle Bernaudeau from Ecrans VO on Vimeo.

La conférence intégrale en audio, c’est ici

Documents à télécharger : Bibliographie, sitographieQue voient-ils à leur fenêtre ?

fenêtre

Le chat d’appartement, Sarah Ropper, 1998

D’un maître à l’autreplan subjectifLes angles de prise de vue

hublot

Une grande excursion, Nick Park, 1989

GromitLa construction de la fuséeLa station de ski lunaire

fenêtre copie

Flocon de neige, Natalia Chernysheva, 2012,

Images séquentiellesJeu de « cache-cache »

VOYAGES DE REVE

Documents à télécharger : Bibliographie, sitographieLes personnagesA chaque personnage son image…CadragePlans subjectifs

Voyages de rêve – Présenté par Marielle Bernaudeau from Ecrans VO on Vimeo.

La conférence intégrale en audio, c’est pour bientôt !

Impression d'arc en ciel11

Impression d’arc-en-ciel, Gitanjali Rao, 2006

Images séquentielles Impression d’arc en cielD’un moment à l’autre

photo parents

Le petit Cousteau, Jakub Kouril, 2014

Angles de vueJacques-Yves Cousteau

photos couleurs et N&B

Demain il pleut, Anne-Céline Phanphengdy, Mélanie Vialaneix, 2013

D’une image à l’autreLes cadres photographiques

image

Le kiosque, Anete Melece, 2013

Le paysage d’OlgaCadre, champ, hors-champL’échelle des plansLes émotions d’Olga

rencontre.jpeg

La carte, Stéfan Le Lay, 2009

« Ma première séance » 2020-2021

ma première séance

« La lumière est à l’origine du cinéma. C’est elle qui projette et transporte les images, le long d’un rail lumineux, de la boîte noire du projecteur ou de la lanterne, jusqu’à l’écran. La lumière nous éclaire et nous réchauffe. Elle crée aussi le mouvement et le mystère, et fascine les enfants en projetant des ombres mouvantes ou en guidant les jeunes aventuriers dans le noir par la grâce d’une lampe de poche… »                                                                                                                               Brochure « Ma première séance » 2020-2021

« Le cinéma c’est l’écriture moderne dont l’encre est la lumière. » Jean Cocteau

Projection-conférence                                                                                              Cinéma Le Méliès à Montreuil                                                                                        Mercredi 14 octobre 2020

Documents à télécharger : Biblio-sitographie

Capture d’écran 2020-10-09 à 17.30.06

Documents à télécharger : Les sources de lumière…Bear, le jeu des … différences !The theory of sunset, images séquentiellesThe theory of sunset, les formes circulairesBear, points de vue et cadrageThe theory of sunset, échelle des plansThe theory of sunset, point de vueForests, points de vueBear, où est le grillon ? Bear, où est le grillon ?Nature, l’orchestreForests, métamorphosesOllie’s forest, les animaux bioluminescents

Capture d’écran 2020-10-09 à 17.45.36

Documents à télécharger : Le « clair-obscur » dans la peinture et la photographieLes sources de lumière… (2)Une nuit de tempête, un feu expressifPetite flamme, les différents plansMa première séance, les angles de vue (1)Ma première séance, les angles de vue (2)

Making-of de Luminaris

Fonctionnement de la table à vague dans Two ballons, d’autres vidéos sur le site dédié au film.

« Ecole et Cinéma 92  » Pierre et le loup

faceà face6

« Pierre et le loup » Suzie Templeton, 2009

« Si cela n’avait tenu qu’à moi, je n’aurais pas choisi ce sujet. C’était terrifiant de reprendre une œuvre aussi connue et aussi appréciée. J’aurais préféré écrire quelque chose d’entièrement nouveau. Mais dans le même temps, je voulais vraiment le faire. Enfant, j’adorais cette œuvre. Au moment où j’ai été approchée, je ne savais pas qu’elle avait été adaptée par Disney et par d’autres cinéastes, et j’ai été encore plus terrifiée quand je me suis rendu compte que cela avait été fait autant de fois ! Je me suis demandée ce que je pouvais apporter de plus ou de différent. Je ne voulais surtout pas répéter les choses. Alors j’ai regardé toutes les versions que j’ai pu trouver pour m’assurer de ne surtout pas les copier. Par chance, cela m’a permis de me rendre compte que ce que j’imaginais était totalement différent. »                                                                                              Interview de Suzie Templeton

« Oui je peux être agacé parfois par l’image édulcorée qu’on réserve au jeune public dans un certain nombre d’œuvres dites « pour enfants ». L’univers enfantin n’est pas tout rose, il est fait de grands bonheurs, mais aussi de grandes peines, de grosses colères, de grands drames. Enfant on vit les choses pleinement. Quand on joue on est totalement pris par le jeu, sans penser qu’on est en train de jouer. Les adultes ont tendance à oublier ce qu’était l’enfance, ce n’est pas Disneyland. »                          Interview de Pierre-Luc Granjon

Projection-conférence :                                                                                                Pierre et le loup, Suzie Templeton, 2009                                                                    Cinéma Jean Vigo de Gennevilliers                                                                                  Samedi 3 octobre 2020                                                                                              Cinéma Le Rex de Châtenay-Malabry                                                                        Samedi 10 octobre 2020                                                                                                      Co-animation avec Marc Laugenie (Conseiller pédagogique en musique)

À télécharger : Pour aller plus loin …Le générique d’ouvertureJeu de regardFace à faceAngles de vueChamp-contrechampLe corps de Pierre                                              Et aussi : Pierre et le loup, texte de ProkofievLe dépliage d’oeuvres

En 1957, pour l’un de ses programmes télévisés, Walt Disney a raconté la visite de Prokofiev à Hollywood en 1938. Le pianiste Ingolf Dahl joue le rôle de Prokofiev.

Présentation du « Loup blanc » par Pierre-Luc Granjon.

présentationLBÀ télécharger : D’un film à l’autre