« Mon Premier Cinéma », 2022-2023

couv« J’ai fait un rêve. J’emmenais pour la première fois Jazz, mon petit fils au cinéma. Le 15 décembre 2025, pour ses cinq ans. (…/…) Comment te raconter ça (le cinéma), Jazz, ô Jazz. Imagine une salle, une salle comme, comme un supermarché, tu vois ? oui, comme le supermarché en bas de chez toi, voilà, oui, grand comme ça, très grand mais sans les étagères où il y a les céréales d’insectes, les saloperies sous plastiques, les lessives qui polluent et les bonbons qui pourrissent le ventre, tu vois, juste la salle du supermarché vide et au lieu que les gens soient debout, ils sont assis. Eh oui, assis dans des fauteuils et ce qui est marrant, c’est que tous les fauteuils sont tournés du même coté. Pas en face l’un de l’autre comme chez toi, non, tous tournés vers le grand mur au fond. Pourquoi ? Eh bien parce que au fond, sur ce grand mur blanc, c’est ça l’idée, là, tu vas voir le film. Comment ça, t’es déçu parce c’est juste un film comme sur ta tablette ? Ah mais non, Jazz, mais non, justement c’est pas JUSTE un film, c’est un film au CINEMA ! ( c’est dingue ce que je peux m’énerver dans un rêve, moi ) Et un film au cinéma c’est comment te dire, c’est pas un film, c’est un film au cinéma. Tout devient noir, les lumières s’éteignent, tu entends les gens qui font chttt, chttt et puis devant toi, devant tes yeux, ça commence.                                                                  Tu vois la terre depuis les étoiles et la musique commence, des grosses lettres tournent autour de la terre, ça brille, et c’est écrit en très grosses lettres que ce que tu vas voir est universel, c’est à dire que tout le monde le comprend, c’est un langage sans mots, et comme c’est en très gros, c’est très visible. Et puis un immense visage mille fois plus grand que le tien, petit Jazz, se met à parler et peu importe, c’est incroyable, tu es subjugué par ces yeux, cette bouche, et tout ça bouge et derrière ce visage, ça bouge aussi, une ville, une forêt, un désert, d’autres gens et c’est comme si tu sautais dans ce que tu voyais, tellement c’est grand, tellement c’est le monde qu’il y’a devant tes yeux, voilà c’est ça le cinéma. Mais non, je pleure pas, nain, je pleure pas, j’ai marché sur un oignon oublié du supermarché. »                            Il était une fois au cinéma, La chronique d’Hippolyte Girardot, 11/12/20, France Inter

 Projection et formation ligne                                                                                           Mardi 11 octobre 2022

Documents à télécharger : Dossier de présentationPour aller plus loinMordre, se faire mordrePleurs et consolationsLes émotions du chatDu livre au filmVems Mormor ?Vems Mormor ? 2Vems Mormor ? 3Figures Nounourse

programme1

 Projection-conférence :                                                                                           Studio des Ursulines                                                                                                     Mardi 29 novembre 2022                                                                                              Avec l’équipe d’Enfances au Cinéma

PAGE EN COURS DE CONSTRUCTION

 

« Mon premier cinéma » 2021-2022

couv

 Projection-Conférence :                                                                                               Studio des Ursulines, Paris                                                                                                     Mardi 30 novembre 2021                                                                                              Avec l’équipe d’Enfances au Cinéma

Dossier de présentation Mon Premier Cinéma 2021-2022

Un autre monde

Documents à télécharger : Bibliographie-sitographieLa petite Taupe, Images séquentiellesLa petite Taupe, Point de vue, plans subjectifsLa petite Taupe, montage de planLa jungle de béton, les différences et aussi ici

présentation

Documents à télécharger : bibliographie-sitographieLe Petit Hérisson-Images séquentiellesLe Petit Hérisson-profondeur de champla ville à hauteur de canariKiki la plume, qui mange qui ?Nature, l’orchestreL’étoile étincelante, images séquentiellesL’étoile étincelante, un chien énergiquePar-dessus bord, d’une couleur à l’autre – copiePar-dessus bord, d’une couleur à l’autreStratégies face à un prédateur : l’oiseau et la chenille -

Flipbook

Flipbook à construire … Cliquer ici

Atelier « Mon premier cinéma » : « Flocon de neige »

couv En attendant la réouverture des salles de cinéma partenaires du dispositif Mon premier   cinéma, l’association Enfance au cinéma a organisé dans les classes de maternelle           des ateliers autour de courts métrages disponibles sur la plateforme pédagogique de   l’Agence du court métrage, le Kinétoscope.

J’ai eu le plaisir de présenter à quatre classes le très beau court métrage de la réalisatrice russe Natalia Chernysheva, Flocon de neige.

Aperçu en images de ces rencontres entre les enfants et les images animées.

Préparation matérielle

Préparation du matériel

Capture d’écran 2020-12-14 à 15.09.29

Lecture de l’affiche et projection du film

images séquentielles

Raconter l’histoire à l’aide d’images séquentielles

Sons

Réveiller son corps pour jouer avec les sons

Capture d’écran 2020-12-14 à 15.43.30

Atelier bruitage ; les pas dans la neige

bande son

Bruiter la bande son qui a disparu

Un grand merci aux classes de Sybille, Céline, Sophie et Anne et une grosse pensée pour leur cinéma de quartier, l’Entrepôt, le Chaplin Denfert et le Luminor.

« Mon Premier Cinéma » 2020-2021

couv

“Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager.”  Walt Disney, Hors-série Disney Vintage (1925-1966) La Septième Obsession

  Projection-Conférence :                                                                                          Studio des Ursulines, Paris                                                                                                    Vendredi 6 novembre 2020                                                                                Rencontre annulée, remplacée par une formation à distance                                              le mardi 8 décembre à 16h30

Dossier de présentation Mon Premier Cinéma 2020-2021Bibliographie-sitographie

programme

Documents à télécharger : Mémory des pairesDrôles de silhouettesChamp:contrechamp Point de vue – que voient les personnages ? Que voient les spectateurs ?Champ:contrechampLa nuit, Images séquentiellesD’un monde à l’autre

netDocuments à télécharger : D’un monde à l’autre1,D’un monde à l’autre2D’un monde à l’autre3D’un bruit à l’autrePoint de vue, prendre de la hauteurLe volet, montage de planD’un lieu à l’autrePoint de vue 2Jeu de miroirPoint de vue, échelle des plansImages séquentielles

AliceDocuments à télécharger : Les personnagesCorps disloquéD’un monde à l’autre1D’un monde à l’autre2Les bullesPoints de vueLa scène du chien clownMétamorphoses

Lors de la formation, des enseignantes ont évoqué les albums d’Anaïs Vaugelade sur sa jeune héroïne Zuza ainsi que ceux de Jean Leroy et Audrey Poussier sur leur héros Castor-Têtu. Un grand merci à elles !

livres

« Ernest et Célestine » Mon Premier cinéma 75

couv

« Ernest et Célestine », Benjamin Renner, Vincent Patar, Stéphane Aubier, 2012

Deuxième temps de formation Mon Premier cinéma                                                          Projection conférence au Studio des Ursulines, Paris                                                          Mardi 28 janvier 2020

Documents à télécharger : Bibliographie-filmographieLe monde d’en basLe monde d’en hautLe regard dirigé vers le haut ou vers le basUne rencontre à petits pasDerrière le masqueL’évolution des dessins de CélestineLes chansons d’Ernest et Célestine

La scène du passage de l’hiver au printemps réalisée par Davy Durand.

A lire aussi ici, et encore !

Atelier « Une petite histoire de cinéma », 75

SophieEn lien avec le dispositif « Mon Premier Cinéma », les élèves de petite section et moyenne section des écoles maternelles parisiennes ont découvert l’histoire des images qui bougent.

MorganeElodie

A l’aube de l’humanité, les hommes ont créé les premières images animées en jouant avec les ombres de leur corps ou celles de marionnettes.

AudeL’invention des lanternes magiques a permis de projeter des images en couleurs et de réaliser les premiers travelling !

Anne

IMG_8381

Le XIX ème siècle est riche de nombreux jouets optiques qui annoncent le cinéma : thaumatrope, praxinoscope et flipbook …

« Mon premier cinéma » 2018-2019

mon premier cinéma« Je détourne le réel dans l’imaginaire sans jamais l’atteindre. »                                                                                            Anne Herbauts, Une chaise, des livres, un arbre

Projection-conférence :                                                                                               Studio des Ursulines                                                                                                     Mardi 6 novembre 2018

Document accompagnant la conférence : Pour aller plus loin…

GP & pp

Les nouvelles aventures de Gros-Pois & Petit-Point, Uzi et Lotta Geffenblad, 2015

Documents à télécharger : Les intermèdesLa recette du painCadrages et angles de vue

L'enfant au Grelot

L’enfant au grelot de Jacques-Rémy Girerd, 1998

Documents à télécharger : « Etre né sous une bonne étoile »Les registres d’imagesPlan subjectif

La balade...

La balade de Babouchka, Les films du préau, 2012

Documents à télécharger : La RussieEchelle des plansLes expressionsLa profondeur du champQui est le roi des animaux ?MémoryLa culture russe

Mon premier cinéma 2017-2018

couvProjection-conférence :                                                                                               Studio des Ursulines                                                                                                     Mardi 7 novembre 2017

L’association Enfance au cinéma a préparé pour les classes maternelles parisiennes un parcours cinématographique en trois rendez-vous. Quand le cinéma s’allie à la littérature pour donner aux enfants le goût de la vie et la force de combattre les peurs et les préjugés…

Document accompagnant la conférence : Pour aller plus loin

afficheDes images séquentielles avec Compte les moutons et La moufle, une échelle de plans avec Une autre paire de manches

Une autre version animée de La Moufle par Natalia Martchenkova, 1996

affiche2Le regard subjectif et la profondeur de champ avec Les sept chevreaux 1 et Les sept chevreaux 2, un jeu de mémory avec Grandméchantloup.Affiche3

Les angles de prise de vue avec Les trois brigands, une histoire de Wilhelm Busch La courageuse fille du meunier