« 3,2,1, action ! » au Jeu de Paume – 2

couverture

Festival « Fata Morgana » du 22 mars au 22 mai 2022

Le mirage est cousin de la réflexion, un obstacle dévie la pensée. Penser signifie changer de direction, être en mouvement, se heurter à l’obstacle, prendre des détours. Les pensées sont libres, qui peut les deviner ? Elles filent comme des ombres dans la nuit.                                 Katinka Bock, Fata Morgana, Jeu de Paume / Manuella éditions, 2022

La première édition du festival Fata Morgana invite les spectateurs, petits et grands, à dialoguer avec une riche sélection d’œuvres contemporaines sur la question essentielle ; « Qu’est-ce que voir ?« . Parmi elles, Bain de lumière de l’artiste Ann Veronica Janssens  permet de revenir aux origines de la photographie et de s’amuser avec sa perception.

3-

« Le bain de lumière », Ann Veronica Janssens, 1998

Capture d’écran 2022-05-09 à 08.58.23

3- Regards partagés sur une oeuvre de l’exposition

Dans l’auditorium les familles ont ensuite découvert le très beau court métrage d’Anne Huynh adapté du poème de Jacques Prévert, L’école des beaux-arts.

Capture d’écran 2022-05-09 à 09.27.53

2- Projection du court métrage « L’école des beaux-arts », En sortant de l’école, 2014

Place enfin à l’action, jouer au « Jeu des formes  » en famille !

jeux des formes

1- action !

jeux des formes3

1- action !

Capture d’écran 2022-05-09 à 09.33.39

1- action !

Pour prolonger l’exposition, Du côté des livres …

« Les trois brigands » Hayo Freitag, Maternelle et Cinéma 18

Avis de recherche

Le mal peut être le terrain le plus fertile pour le bien, et le bien peut apprendre de l’intelligence du mal… Les Trois brigands, je pourrais dire, est une fable sur la façon dont le bien et le mal sont vraiment très liés l’un à l’autre, et comment ensemble ils peuvent être très amusants.    Tomi Ungerer, a treasury of 8 books, Phaidon, 2021

Maison de la Culture à Bourges                                                                                            Mercredi 27 avril 2022                                                                                          Documents à télécharger : Biblio-sitographieLe mensonge de TiffanyLa courageuse fille du meunier, Wilhelm BuschLa chanson des brigands

En 1981, Tomi Ungerer discutait de ses livres avec Julien (10 ans).

 

Gene Deitch a adapté quatre albums de Tomi Ungerer pour Weston Woods. Ces quatre courts métrages sont exposés au musée Ungerer de Strasbourg.

Théâtre d’ombres, une porte vers l’imaginaire…

À la belle étoile

À la belle étoile, Rita & Crocodile, Siri Melkior, 2018

En travaillant avec la silhouette noire, j’y ai pris goût. Au départ, je l’ai faite parce que je n’avais pas d’argent. Ensuite, quand j’ai eu quelque argent, j’ai continué à en faire parce que ça me plaisait. Et je trouve que ça s’applique très bien au conte. Le théâtre d’ombre c’est une nuit magique où tout peut arriver. Il y a une pureté qui n’est pas là avec l’image ordinaire.                Michel Ocelot, artificier de l’imaginaire, Silvana Editoriale, 2021

Formation Ma Première Séance avec Cinémas93                                                                  Mercredi 6 avril 2022 à l’INSPÉ de Livry-Gargan

Documents à télécharger : Biblio-sitographieThumbelina, Lotte Reiniger, 1954À la belle étoile, mémory des pairesShaun, Les ombres chinoises

Capture d’écran 2022-04-02 à 11.02.04

Jeux d’ombres dans les albums et les films…

La Fourmi de Robert Desnos mise en scène par un groupe d’enseignants talentueux !

1

2

3

4

Un petit bijou de Lotte Reiniger, Poucette, 1954

« Jeux d’images » de Norman McLaren, maternelle et Cinéma 92

grattage

© Norman McLaren, Coll. Cinémathèque française

J’ai pu regarder à l’ONF vos travaux récents, SphèresSynchromiePas de deux et Ballet Adagio ; j’ai été émerveillé et aussi très ému ; ce que vous faites est unique au monde, unique dans l’histoire du cinéma, j’avais les larmes aux yeux en regardant vos films et je me sentais un cinéaste bien lourd en voyant vos danseurs en slow motion but in strong emotion.                François Truffaut, lettre du 18 octobre 1973, Los Angeles.

Collège Maréchal Leclerc, Puteaux                                                                                        Mercredi 16 mars et  23 mars 2022                                                                                      Documents à télécharger : Pour aller plus loinMétamorphose d’un signe graphiqueMon merle et aussi ici et

couv » Dans beaucoup de vos films, et ça remonte à Hen Hop et La Poulette grise, il y a des tas de poulets, de poules et d’oeufs. On les trouve par-ci par-là, même dans les films les plus abstraits. D’où viennent-ils ?                                                                                                  Il faudra interroger mon psychiatre ou mon subconscient car je ne sais pas d’où ça vient ni pourquoi ça a continué. Je dirais une chose. Une poule ou un oiseau quelconque est très facile à dessiner, c’est linéaire. C’est très commode pour l’animation à cause de sa simplicité : moins d’articulations qu’un être humain, beaucoup moins. Et puisque j’ai la conviction que l’émotion doit s’exprimer à travers la qualité du mouvement même, le « quoi » importe moins que le « comment ». Je pourrai peut-être faire un film qui exprimerait la même émotion avec comme motif deux êtres humains ou deux animaux, à l’instar des dessins animés. Je choisis des éléments simples, comme une poule, pour exprimer, raconter ce que j’ai à dire. Ça vous paraît … une explication plausible ? »                                                                            Entretien entre Norman McLaren et Guy Cotte, 1967, collection Cinéma de notre temps, André S. Labarthe, 1972-2001

Hen Hop-McLaren Integral Version, , provided by the National Film Board of Canada

« Le tigre qui s’invita pour le thé » à Mitry-Mory

rugissement

  C’était juste une histoire pour s’endormir que j’ai inventée pour ma fille Tacy quand elle avait deux ans. J’ai pensé que ce serait bien si quelqu’un venait nous voir – nous étions allés au zoo et cela semblait une bonne idée que ce soit un tigre. J’inventais toutes sortes d’autres contes, mais c’était celui-là qu’elle aimait. Elle avait l’habitude de dire : ‘Parlez au tigre !’ Je l’avais raconté si souvent que je le connaissais par cœur quand je l’ai transformé en livre d’images cinq ans plus tard en 1968.  Judith Kerr                                                                      C’est un livre parfait, car c’est un livre mystérieux. Francesca Simon, 2019                          Je veux juste voir, dans le cas du Tigre qui est venu prendre le thé, cette petite fille s’amuser parce qu’il n’y a rien de plus émouvant qu’un enfant qui s’amuse vraiment simplement et honnêtement. Robin Shaw, animation Scoop, 2021

Les enfants de Mitry-Mory ont découvert en avant première le très beau programme Le tigre qui s’invita pour prendre le thé dans le cinéma de la ville.

1

La directrice du cinéma, Peggy Vallet, accueille les enfants des centres de loisirs

L’après-midi c’est à l’accueil de loisirs maternel Elsa Triolet que les enfants ont découvert comment animer des images fixes.

2

De l’album au film, quelles sont les différences entre les deux supports ?

3

Comprendre la décomposition du mouvement

4

Animer les personnages d’Alice et du tigre « image par image »

5

Préparer le générique, chaque enfant donne à manger au tigre.

6

La séquence animée est terminée !

Pour continuer, chanter et danser avec Robbie Williams !

« Laurel & Hardy, premiers coups de génie », le Garde-Chasse des Lilas

quizz

   Je révère Chaplin, Keaton, mais ceux que j’aime d’amour, c’est Laurel et Hardy. Pour moi, ce sont les plus grands.  Louis de Funès                                                                                J‘ai justement parce que le spectateur n’est pas impatient de voir la suite qu’il a le temps de rire !    Jacques Tati

C’est dans la très belle salle du théâtre-cinéma du Garde-Chasse des Lilas qu’a eu lieu le      quiz du siècle. Quel bonheur d’entendre rire au cinéma avec ce grand duo !       

Retour sur les trois courts métrages qui composent le programme.  

Oeil pour œil (Big Business), James W.Horne, 1929

Big bisiness

Vive la liberté (Liberty), Leo Mc Carey, 1929

liberty

 

Quelques épreuves du quiz …

Improvisation d'un dialogue

Improviser un dialogue, , le passage du muet au parlant

genoux...

Jeu de mains, « kneesie, earsie, noosie »

Le quiz est aussi l’occasion de partager des informations sur les films !

tarte

sapins

liberté

Wadjda, École et Cinéma 92

couv

   Laissez-moi vous dire ce que je pense de la bicyclette. Elle a fait plus pour l’émancipation de la femme que n’importe quelle chose au monde. Je persiste et je me réjouis chaque fois que je vois une femme à vélo. Cela procure un sentiment de liberté et d’autonomie à une femme.                                                                                                                        Susan B. Anthony, 1896

Projection-conférence :                                                                            Wadjda d’Haifaa al-Mansour                                                                                       Cinéma Le Rex de Châtenay-Malabry                                                                         Samedi 12 mars 2022                                                                                                     Cinéma Jean Vigo de Gennevilliers                                                                             Samedi 26 mars 2022

Documents à télécharger : bibliographie-sitographieWadjda et AbdullahWadjda et le vélo vert-1Wadjda et le vélo vert 2

Lire le portrait de la réalisatrice Haifaa al-Mansour par Florence Aubenas.

Haïfa Al-Mansour, être réalisatrice en Arabie Saoudite, ARTE, 2020

Wadjda est aussi ici et !

« Entre deux clics » à la médiathèque de Charenton-le-Pont

IMG_9003Nous avons grandi à une époque où les images étaient rares, et maintenant que nous les utilisons presque comme une seconde nature, il peut sembler que nous en abusons. Mais dirions-nous que nous sommes devenus accros aux mots ? Si l’on compare notre époque avec les temps passés, où les gens étaient analphabètes, dirions-nous que maintenant que nous savons écrire, nous sommes devenus accros à l’écriture ? Tout dépend de l’usage que l’on fait de l’écriture et de l’image. Une utilisation généralisée n’est pas nocive en soi.           Joan Fontcuberta, Welcome to the post-photographic era, Albert Forms

Début décembre deux ateliers photo-vidéo ont été proposés à la médiathèque Des Quais de Charenton. Le premier, Image de soi, du selfie au sleeveface, permettait d’inscrire ces pratiques contemporaines dans une histoire de la représentation de soi.

selfie

Le « selfie », élu mot de l’année par les Dictionnaires d’Oxford en 2013.

Capture d’écran 2021-12-18 à 08.29.21

Comment se cacher tout en se révélant ? / Comment se révéler tout en se cachant ?

Capture d’écran 2021-12-18 à 08.34.33

Capture d’écran 2021-12-18 à 08.53.40

L’objectif du deuxième atelier, Image du monde, une minute d’attention, était de tourner l’objectif de la caméra vers les autres, salariés ou usagers de la médiathèque, et de réaliser un plan séquence d’une minute environ.

20211204_154841

Capture d’écran 2021-12-18 à 09.08.38

Nos références : les vues Lumière, le projet Eine Einstellung zur Arbeit de Harun Farocki et d’Antje Ehmann

Capture d’écran 2021-12-18 à 09.18.08

Capture d’écran 2021-12-18 à 09.24.56

Capture d’écran 2021-12-18 à 09.32.36

Capture d’écran 2021-12-18 à 09.42.23Capture d’écran 2021-12-18 à 09.43.12Un grand merci aux bibliothécaires et aux usagers qui ont accepté d’être filmé et bravo aux participants.