Atelier « cinéma d’animation » Maison Populaire de Montreuil

L’atelier cinéma d’animation c’est … … jouer avec des ombres, créer de nouvelles plaques de lanterne magique, devenir bonimenteur pour partager le plaisir des images projetées … … manipuler des jouets optiques, inventer des thaumatropes et des feuilletoscopes pour comprendre … Lire la suite

Atelier « cinéma d’animation » Maison Populaire de Montreuil

Les derniers ateliers ont été une véritable course contre la montre pour terminer notre film. La contrainte temps nous a obligé à faire des choix drastiques … Renoncer aux présentations des héros préférés du Time’s Up, ne pas relancer l’invitation … Lire la suite

Atelier « cinéma d’animation » Maison Populaire de Montreuil

Depuis la rentrée de janvier, nous nous sommes lancés dans un projet au long court, l’adaptation d’un conte des « Mille et une nuits », l’Histoire du Petit Bossu. Lecture attentive de l’histoire, recherche documentaire, répartition des scènes en lien avec les … Lire la suite

Atelier « cinéma d’animation » Maison Populaire de Montreuil

La deuxième période a été consacrée aux joies de la pixilation, technique qui permet d’animer des objets ou des personnes « image par image ». Le premier exercice ( voir Storyboard  ) consiste à animer 20 trombones ou 20 allumettes sur une … Lire la suite

Atelier « cinéma d’animation » Maison Populaire de Montreuil

Depuis début octobre, dix enfants passionnés se réunissent tous les mardis soirs à la Maison Populaire de Montreuil autour du cinéma d’animation.                                     … Lire la suite

« Dans les coulisses du film d’animation » au musée de la poste

Le musée de la poste consacre trois espaces au film d’animation : exposition didactique et historique, elle privilégie la présentation et l’évolution des techniques liées à cet art.              Dans le premier espace, une petite … Lire la suite

« Ecole et Cinéma 92″, Le Magicien d’Oz

Les contes de fées parlent parfois de passages et de galeries garnis des deux côtés de baraques pleines de séduction et de périls. J’étais dans mon enfance familier d’une allée de ce genre, qui s’appelait la rue Serpentine. Enfance berlinoise, Walter … Lire la suite