Ateliers enfants

 

VOIR, DIRE, FAIRE…

Découvrir des oeuvres, prendre la parole et échanger sur les oeuvres, développer une pratique artistique.

Concept des ateliers :

  • Sélection et présentation d’oeuvres en lien avec une thématique ou un artiste.
  • Les oeuvres peuvent être originales ou reproduites ; illustrations, films, photographies.
  • Proposition d’ un atelier en lien avec la thématique ou avec l’artiste
Image 2

Garri Bardine

Mes propositions s’adaptent à vos projets, vos lieux, vos budgets, n’hésitez pas à me contacter !

« L’homme qui rétrécit », le retour …

IMG_7909

Affiche de « L’homme qui rétrécit » au cinéma L’Etoile de La Courneuve

« Avec tous ces procédés mêlés les uns aux autres et employés avec compétence, je n’hésite pas à dire qu’en cinématographie, il est aujourd’hui possible de réaliser les choses les plus impossibles et les plus invraisemblables. »                                                                         « Les vues cinématographiques », Annuaire général et international de la photographie, Plon, 1907, repris par Georges Sadoul, Georges Méliès, Paris, Seghers, 1961

Conférence ludique sur les trucages et effets spéciaux réalisés par Jack Arnold pour nous faire croire en l’impossible !

Dans le cadre du festival Ciné Junior                                                                   Mercredi 20 février 2019, Cinéma L’Etoile de la Courneuve                                                    Vendredi 22 février 2019, Cinéma Centre des Bords de Marne de Perreux sur Marne Dimanche 24 février 2019, Cinéma Studio 66 de Champigny

Dans le cadre des Journées Cinématographiques dionysiennes :                    Samedi 9 mars 2019, Cinéma Le Trianon de Romainville

Dans le cadre du festival Les yeux ouverts du Havre :                                                  Mercredi 20 mars, projection au cinéma Le Studio à 10h00 et ateliers à la bibliothèque Oscar Niemeyer à 14h30 et 16h00

1

Huit classes inscrites à la « Petite école de cinéma » ont été reçues à la médiathèque Oscar Niemeyer

2

De « L’Homme qui rétrécit » au « Hobbit »…

3

Essayer d’attraper la lune …

Avec deux classes de seconde, groupe « arts visuels » du lycée Jean Prévost de Montivilliers :                                                                                                                  Un atelier sur les effets spéciaux du film en prolongement d’un cours sur le précurseur Georges Méliès. Les élèves ont relevé avec brio le défi de produire en un temps record des images qui jouent sur l’opposition « grand-petit ».

Pour le plaisir !

D’autres ressources sur le film : ici,  et encore  !

« Les enfants d’abord !  » au Jeu de Paume 16

IMG_6515

“The camera is a great teacher, and the more people use it the more aware they become of the possibilities of the visual world.” « L’appareil photo est un excellent professeur et plus les gens l’utilisent plus ils deviennent conscients des moyens du monde visuel. »                                                                         Dorothea Lange, dossier pédagogique du musée d’Oakland

2018_DorotheaLange-02

« Dorothea Lange au Texas sur les Plaines », Paul S. Taylor, vers 1935

Le nouvel atelier des Enfants d’abord ! invite les enfants à porter un regard photographique sur les visiteurs du Jeu de Paume par la réalisation de portraits de « regardeurs-regardés ».

1ter

Les enfants commencent par découvrir une sélection d’oeuvres.

IMG_0686

2bis

Changement de posture !

IMG_0718

3bis

Une mise en abyme des regards…

4bis

Photographier mais aussi prendre des notes !

4 bis

Composer son portfolio numérique.

« Grenouilles et compagnie » au Sélect d’Antony

Atelier Grenouilles 084L’association Cinéma Public fait circuler en hors-les-murs post-festival deux jolis programmes  de courts métrages dédiés aux très jeunes spectateurs. Malgré un soleil printanier, les familles d’Antony étaient au rendez-vous pour découvrir Grenouilles et compagnie dans leur cinéma de quartier. La projection était suivi d’un atelier au cours duquel parents et enfants ont fait bouger des grenouilles en origami. BRAVO à tous les participants !

Merci à Brigitte pour l’enregistrement mélodieux des coassements de grenouilles !

« Le Livre de la Jungle » au festival « Les Yeux Ouverts »

Kaa et M

« Le livre de la Jungle » de Zoltan Korda, 1942

« Le Livre de la Jungle » adapté des contes de Rudyard Kipling suscitait encore plus de difficultés puisqu’il mettait en scène des animaux vivants et des gens. Une jungle indienne fut créée sur les terrains du studio. Vincent dépensa beaucoup d’argent pour fabriquer Kaa, l’énorme python aquatique parlant, qui était fait en caoutchouc tendu sur un châssis articulé et mis en mouvement par des accessoiristes avec des câbles dissimulés sous l’eau. Kaa devint une hantise pour tout le monde tellement il était difficile de le mouvoir d’une manière réaliste. »                                                                                                                                              Des vies de rêve, Histoire d’une famille de Michael Korda, Robert Laffont, 1981

Sous un ciel bleu estival, la superbe affiche d’Alain Kokor se détache, elle annonce avec humour la deuxième édition du festival jeune public Les Yeux Ouverts organisée par l’association Havre de Cinéma.

IMG_3146

Pour plus de 200 enfants, ces 10 jours sont le point d’orgue d’un projet mené avec leur classe, La Petite Ecole de Cinéma, au cours duquel ils ont appris à être un spectateur averti en passant de l’autre côté de l’écran et de la caméra.                                                     Dans ce cadre privilégié, j’ai eu la chance d’accueillir 8 classes d’écoliers et de collégiens dans la médiathèque Niemeyer pour un échange animé sur Comment montrer l’impossible au cinéma ?

IMG_3084

Médiathèque Niemeyer du Havre

L’adaptation Du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling par les frères Korda en 1942, vue par l’ensemble des classes au Cinéma Le Studio, a été le déclencheur pour un voyage dans l’histoire du cinéma… Si l’imagination des romanciers est sans limite, qu’en est-il pour le cinéma ? Comment les réalisateurs ont-ils mis en scène la cohabitation entre Mowgli et les animaux sauvages ? Cohabitation qui nous fait rêver mais ô combien dangereuse dans la réalité ! Extraits de films, photographies et making-of soutenaient l’échange…

avec la classe ULIS du Collège des Ormeaux

avec la classe ULIS du Collège des Ormeaux

... avec la classe de CM2 de l'école Raspail

... avec la classe de CM2 de l'école Raspail

… avec la classe de CM2 de l’école Raspail

Atelier « Enfances au Cinéma », Les Trois Brigands

13-b

La classe de MS-GS de l’école Dunoy / Cinéma l’Escurial

Les classes maternelles, inscrites dans le dispositif Enfances au cinéma, ont été accueillies à trois reprises dans leur cinéma de quartier. Les enfants ont découvert ainsi deux programmes de courts métrages et le long métrage de Hayo Freitas, Les Trois Brigands.  A la suite de cette dernière projection, cinq classes ont participé  à un atelier De l’album au film, permettant aux élèves de comparer le film à l’album d’origine créé par l’artiste Tomi Ungerer.

Après une relecture de l’album les enfants ont recherché comment le réalisateur avait pu faire un film de plus d’une heure à partir de cette courte histoire. Des photogrammes et des extraits du film ont guidé les enfants…

Bonnes vacances !

La classe de MS-GS de l’école du Capitaine Lagache / Cinéma des Cinéastes

L1120238 (1)

La classe de PS-MS de l’école Pierre Bullet / Cinéma Le Brady

13-a

La classe de MS-GS de l’école Dunoy / Cinéma l’Escurial

Les enfants ont ensuite animé deux images fixes. Vive les jouets et les illusions optiques !

4éme

La classe de MS de l’école des Hospitalières Saint-Gervais / Cinéma Lumino

18

La classe de MS-GS de l’école Vauvenargues / Cinéma des Cinéastes

Une petite fille créatrice a inventé son propre feuilletoscope. Un très grand bravo à elle !

IMG_2896

La classe de MS-GS de l’école du Capitaine Lagache / Cinéma des Cinéastes

« Les enfants d’abord !  » au Jeu de Paume 15

IMG_2427

« Voyons : là une Chose, une chaise. Je prends une ampoule électrique, je la pose sur la Chose. J’allume. Qu’est-ce que je vois, qu’est-ce que je distingue ? Ce sont en NOIR sur le plancher les OMBRES, le NOIR qui transforme le caractère de la chaise-Chose. C’est la dé-signification de la Chose par des signes NOIRS, qui me transfèrent l’image claire. Si je remue l’ampoule électrique, les OMBRES ne parlent plus de la signification, elles rendent l’image d’une CHOSE qui ne reste plus Chose, qui évoque autre chose que la chose. »                                                                  Raoul Hausmann, Mélanographie, Paris, SIC, 1969

thumb_large

Raoul Hausmann, Sans titre, Allemagne, 1931, Centre Pompidou

En mots et en images, Raoul Hausmann nous guide pour notre nouvel atelier des Enfants d’abord !. Comment avec des jeux de lumières créer des dessins d’ombres et des effets de transparence ? Comment transformer des objets du quotidien en des manifestations mystérieuses ?

IMG_2722

Visite de l’exposition… 24/03/18

1

Visite de l’exposition… 24/02/18

2

Découverte du dispositif. Comment jouer avec une source lumineuse, un objet et une surface ? 24/02/18

IMG_2749

Découverte du dispositif… 24/03/18 

3

Un plan large permet de comprendre le dispositif… 24/02/18

4

… Un plan rapproché est plus mystérieux ! 24/02/18

5

Il ne reste plus qu’à sélectionner 10 photographies … 24/02/18

IMG_2783

pour éditer un padlet personnalisé !  24/03/18

Une dernière date : samedi 28 avril 2018

« Wallace et Gromit » au Sélect d’Antony

Wallace et Gromit, coeurs à modeler

Wallace et Gromit, coeurs à modeler

Après Wallace et Gromit : les Inventuriers, Folimage s’associe à nouveau au studio Aardman pour nous présenter Rasé de près et Un sacré pétrin.

rasé de près

« Rasé de près » de Nick Park, 1995

sacré pétrin

« Un sacré pétrin » de Nick Park, 2008

Coeurs à modeler, coeurs à prendre, coeur qui bat la chamade, coeur brisé…                Les histoires d’amour se terminent bien à Antony !

« Les enfants d’abord ! » au Jeu de Paume 14

IMG_0316

L’oeil est subjectif, il a plaisir à regarder les choses essentielles et délaisse complètement le superflu. L’appareil photo, lui, a la charge de reproduire la totalité de l’image avec netteté et dans le format requis. Il ne différencie pas l’essentiel de l’accessoire.                                                                                                    Albert Renger-Patzsch, 1937

La nouvelle exposition consacrée au photographe allemand Albert Renger-Patzsch est l’occasion de proposer aux enfants d’affiner leur regard sur le monde qui les entoure à l’aide de l’objectif d’un appareil photo.

Découvrir certaines images publiées dans le livre " Le monde est beau".

Découvrir des images publiées dans le livre « Le monde est beau ».

IMG_0520

Prendre en compte des mots déclencheurs pour …

Prendre en compte des mots déclencheurs

…pour réaliser des prises de vue !

Composer un portfolio numérique en ligne

Composer un portfolio numérique en ligne

Deux autres ateliers sont programmés le samedi 25 novembre à 11H00 et 15H30 !