« Phantom Boy », Collège au Cinéma 87

décor

« Phantom Boy », Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol, 2015

Projection-conférence :                                                                                         Cinéma Le Ciné Bourse de Saint-Junien                                                                         Lundi 17 décembre 2018

Le dernier court métrage de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol est en ligne sur Arte jusqu’au 15 juin 2019

Il est accompagné d’un making-of de 5 min qui nous dit l’essentiel sur le processus de travail des deux réalisateurs, passionnant !

Un nouveau Spider-Man : New Generation animé à découvrir dans vos salles de cinéma !

001spidernew

Spider-Man : new generation, Peter Ramsay, Bob Persichetti, Rodney Rothman, 2018

D’autres références à découvrir ici et là 

« Une vie de chat » et « Phantom Boy » à Poitiers

deux_affiches

« Paris et New-York sont aussi irréalistes l’une que l’autre. Les deux villes ne sont que des versions rêvées, comme si elles avaient été recréées dans le studio. La plus grande différence est le nombre de fenêtres. Après en avoir dessiné des centaines, Jean-Loup appelle New-York, « la ville des fenêtres ». »                                                                                                                        Alain Gagnol, extrait d’un interview sur Filmmaker-magazine

Projection-conférence :                                                                                              Une vie de chat de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol, 2010                                                 Phantom Boy de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol, 2015                                                     Liaison Ecole-Collège au cinéma                                                                                           Cinéma TAP-Castille de Poitiers                                                                                             Mercredi 17 janvier 2018

Documents accompagnant la conférence : pour aller plus loin et jeux des différences           Et aussi ici et  :

La chanson I Wished On The Moon de Billie Holiday accompagne la première sortie nocture de Dino et Nico dans Une vie de chat.

La chanson Dream a little dream of me d’Ella Fitzgerald participe quant à elle à l’épilogue de Phantom Boy.

Et deux « blow up » incontournables !

« Phantom Boy » de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol

Projection-conférence :                                                                                            Cinéma Le Florida à Saint Savien                                                                                  Mercredi 20 septembre 2017                                                                                              Au CIBDI à Angoulème                                                                                                         Mercredi 4 octobre 2017                                                                                                    Au TAP Castille à Poitiers                                                                                                      Mercredi 17 janvier 2018

Documents accompagnant la conférence : pour aller plus loinles personnages

Comme si je planais dans l’air qui me réclame,                                                                  Et comme si j’avais une âme                                                                                            Faite avec des plumes d’oiseau…                                                                                         La fin de Satan de Victor Hugo, 1886

Schwizgebel

Le vol d’Icare de Georges Schwizgebel, 1974

Icare

Icare de Michel Ocelot, 1989

Histoire_tragiques_2

Histoire tragique avec fin heureuse de Regina Pessoa, 2005 

Le personnage de Superman résonne en chacun de nous parce qu’il est une fusion de toutes les histoires que nous aimons depuis 50000 ans. C’est Moïse, Hercule, Icare et Jésus enveloppés dans un drapeau américain. »                    Mark Millard (scénariste)

Superman de Max et Dave Fleischer, 1941-1943

Superman de Max et Dave Fleischer, 1941-1943

Pourquoi j’aime Batman ? Parce que justement, il n’est pas Superman. Pour moi, il est vraiment un héros moderne, il a des problèmes, il fait des trucs déments, cependant il est humain. Comme un héros moderne, il a des tas de gadgets, mais qui peuvent exploser à tout moment. J’adore l’idée que ce magnifique Batplane puisse être descendu d’un seul coup de révolver car ça le rapproche de la réalité. Batman est aussi un personnage absurde. Un type qui éprouve le besoin de se déguiser en chauve-souris est forcément un peu cinglé.                                                                                                       Tim Burton

Batman : The Animated Series de Bruce Timm et Eric Radomski, 1992-1995

Batman : The Animated Series de Bruce Timm et Eric Radomski, 1992-1995

Spider-Man est sans doute le moins extravagant des super-héros. Il n’est pas invulnérable comme Superman. Il n’est pas sombre et vengeur comme Batman. C’est un personnage qui voudrait être normal, qui a des angoisses, qui se cherche une petite amie. Il est rongé par le doute et le remord. Il culpabilise d’avoir, par orgueil, laissé s’échapper le gangster qui va plus tard assassiner son oncle Ben. Il a été élevé par sa tante May. Il a besoin d’une voix rassurante pour calmer ses angoisses existentielles.                Harry Brod (sociologue)

Spider-Man de Stan Lee et Steve Ditko, 1967-70

Spider-Man produit par Hanna-Barbera, chaîne ABC, 1967

« Phantom Boy » au Sélect d’ Antony

Phantom Boy  d'Alain Cagnol et Jean-Loup Felicioli, 14 octobre 2015

Phantom Boy d’Alain Cagnol et Jean-Loup Felicioli, 14 octobre 2015

La Fête du cinéma d’animation bat son plein ! Au cinéma Le sélect d’Antony, c’est le nouveau long métrage d’Alain Cagnol et de Jean-Loup Felicioli qui est à l’honneur ! Après la projection du film, les enfants sont invités à découvrir trucs et effets spéciaux pour passer à travers les murs lors d’un atelier pixilation…

Garou, Garou, le passe-muraille de Jean Boyer, 1951

Garou, Garou, le passe-muraille de Jean Boyer, 1951

Beetlejuice de Tim Burton, 1988

Beetlejuice de Tim Burton, 1988

Harry Potter à l'école des sorciers de Chris Columbus, 2001

Harry Potter à l’école des sorciers de Chris Columbus, 2001

Two bagatelles de Norman McLaren et Grant Munro, 1953, ONF

Two bagatelles de Norman McLaren et Grant Munro, 1953, ONF

… Phantom Boy a produit un curieux effet sur les enfants !

Musique : http://www.musicscreen.be/  Ingrov sous licence creative

« Ecole et cinéma 92″ : Une vie de chat

une_vie_de_chat-4

Projection conférence                                                                                                    Une vie de chat                                                                                                                        de Jean-Loup Felicioli et Alain Gagnol                                                                                  Cinéma Jean Vigo à Gennevilliers                                                                                          Mercredi 2 avril 2014

Document accompagnant la conférence Une vie de chat

Fiches de travail personnages 1 et personnages 2

Documentaire ou film d’animation, le chat inspire les cinéastes dès l’origine !                          Déjeuner du chat de Louis Lumière, 1896


Une vie de chat de Paul Terry, 1920


Un vrai coup de coeur pour ce duo « félin-canin » qui sillonne les rues de Paris !            Chien et chat de Siri Melchior, 2004


De la même réalisatrice, une publicité Whiskas en néerlandais…


Miles Davis improvise le thème « Ascenseur pour l’échafaud » devant les images de Louis Malle :