« L’homme qui rétrécit », le retour …

IMG_7909

Affiche de « L’homme qui rétrécit » au cinéma L’Etoile de La Courneuve

« Avec tous ces procédés mêlés les uns aux autres et employés avec compétence, je n’hésite pas à dire qu’en cinématographie, il est aujourd’hui possible de réaliser les choses les plus impossibles et les plus invraisemblables. »                                                                         « Les vues cinématographiques », Annuaire général et international de la photographie, Plon, 1907, repris par Georges Sadoul, Georges Méliès, Paris, Seghers, 1961

Conférence ludique sur les trucages et effets spéciaux réalisés par Jack Arnold pour nous faire croire en l’impossible !

Dans le cadre du festival Ciné Junior                                                                   Mercredi 20 février 2019, Cinéma L’Etoile de la Courneuve                                                    Vendredi 22 février 2019, Cinéma Centre des Bords de Marne de Perreux sur Marne Dimanche 24 février 2019, Cinéma Studio 66 de Champigny

Dans le cadre des Journées Cinématographiques dionysiennes :                    Samedi 9 mars 2019, Cinéma Le Trianon de Romainville

Dans le cadre du festival Les yeux ouverts du Havre :                                                  Mercredi 20 mars, projection au cinéma Le Studio à 10h00 et ateliers à la bibliothèque Oscar Niemeyer à 14h30 et 16h00

1

Huit classes inscrites à la « Petite école de cinéma » ont été reçues à la médiathèque Oscar Niemeyer

2

De « L’Homme qui rétrécit » au « Hobbit »…

3

Essayer d’attraper la lune …

Pour le plaisir !

D’autres ressources sur le film : ici,  et encore  !

« Ecole et cinéma 93″ L’homme qui rétrécit

chat5

Découvrir d’autres artistes qui jouent avec notre perception de l’échelle, Petros Crisostomou…
Petros Crisostomou

Petros Crisostomou

Documents et vidéos en lien avec L’homme qui rétrécit, c’est ici et !

Je n’en crois pas mes yeux !

Photogramme de l'homme qui rétrécit, Jack Arnold, 1957

Photogramme de l’homme qui rétrécit, Jack Arnold, 1957

« Tu es assez grand pour comprendre que Grant Williams, l’acteur qui joue l’homme qui rétrécit, n’a pas rapetissé, que cet effet a été créé par un chef décorateur habile qui a fait construire un fauteuil énorme dans lequel pourrait s’asseoir un géant de quatre mètres, mais l’impact sur toi est néanmoins extraordinaire et troublant. Il n’y a là rien de compliqué, c’est juste une affaire d’ajustement d’échelle, et pourtant l’étonnement et la sensation de dislocation te submergent, te fascinent, te dérangent, comme si toutes les représentations du monde physique que tu avais supposées vraies jusqu’ici venaient d’être brutalement remises en question. »                                                                                                                                       Excursions dans la zone intérieure de Paul Auster, 2014

Les classes parisiennes inscrites dans le dispositif Ecole et cinéma ont pu vivre une expérience cinématographique qui hante Paul Auster depuis plus de cinquante ans, voir l’homme qui rétrécit dans une salle de cinéma ! Dans le cadre des ateliers organisés par Enfances au cinéma, trois classes se sont interrogées sur les trucages utilisés par Jack Arnold dans son film culte et ont réalisé des photomontages qui explorent l’infiniment grand et l’infiniment petit …

Les CM2 de Florence Aadari, école Vaucanson

Les CM2 de Florence Aadari, école Vaucanson

Les CE2 de Catherine Delon, école Colonel Moll

Les CE2 de Catherine Delon, école Colonel Moll

couv

Les CE2 d’Astrid Youssef, école Milton

Les CE2 d'Astrid Youssef, école Milton

Les CE2 d’Astrid Youssef, école Milton

Documents et vidéos en lien avec l’homme qui rétrécit, c’est ici et !

« Ecole et cinéma 75″ : L’homme qui rétrécit

Grant Williams et Jack Arnold, photographie d'Allan Grant pour LIFE

Grant Williams et Jack Arnold, photographie d’Allan Grant pour LIFE

Projection conférence                                                                                                               L’homme qui rétrécit                                                                                                             de Jack Arnold                                                                                                                       Au studio des Ursulines (Paris)                                                                                           Mardi 8 avril 2014

Document accompagnant la conférence l’homme qui rétrécit – 2 - organisée par l’association Enfances au cinéma.

Joe chez les abeilles, série d’animation réalisée par Jean Image en 1960. Pour découvrir comment Joe se retrouve réduit à la taille des abeilles….


D’autres vidéos en résonance …

« Ecole et cinéma 92″ : L’homme qui rétrécit

Photographie de plateau réalisée par Allan Grant, "L'homme qui rétrécit" 1957

Photographie de plateau réalisée par Allan Grant, « L’homme qui rétrécit » 1957

Projection conférence :                                                                                                     L’homme qui rétrécit                                                                                                             de Jack Arnold                                                                                                                      Co-animée avec Marcos Uzal                                                                                         Cinéma Jean Vigo à Gennevilliers                                                                                 Mercredi 5 mars 2014

Document accompagnant la conférence : l’homme qui rétrécit

Film réalisé pour la défense civile américaine :                                                                     « Duck and Cover » d’ Anthony Rizzo (1951)                                                                    

Quand les artistes et les scientifiques explorent l’infini…                                                       « Les puissances de dix » de Charles et Ray Eames


Film d’animation réalisé avec des atomes de carbone par IBM                                                  

Ecouter la voix d’Orson Welles dans la bande-annonce originale…