Trois classes de maternelle au Jeu de Paume

Amélieflou

L’image est au coeur du projet d’école de la maternelle de la Tombe Issoire. Trois classes se sont investies dans un partenariat avec le Jeu de Paume pour enrichir le travail effectué en classe autour de la photographie. Les enfants ont découvert les spécificités d’un centre d’art lors des expositions consacrées à Garry Winogrand et Florence Henri.

La classe de PS/MS de Catherine Torrejon

La classe de MS de Catherine Thomasson

La classe de PS d'Amélie Tran

La classe de PS/MS d’Amélie Tran

La classe de MS/GS de Carole Torrejon

La classe de MS/GS de Carole Torrejon

Lire des images, découvrir des oeuvres puis se lancer dans une pratique artistique ! Tout au long de l’année scolaire, chaque classe a mené un travail spécifique, valorisé lors d’une exposition commune dans les locaux de l’école.

Les enfants de PS/MS d'Amélie Tran apprennent à cadrer...

Les enfants de PS/MS d’Amélie Tran apprennent à cadrer…

Les enfants de PS d'Amélie Tran dessinent avec la lumière et un papier photosolaire

Les enfants de PS/MS d’Amélie Tran dessinent avec la lumière et un papier photosolaire

Chaque enfant de la classe de GS de Carole Torrejon réalise son autoportrait.

Chaque enfant de la classe de GS de Carole Torrejon réalise son autoportrait.

La photographie révèle et cache à la fois...

La photographie révèle et cache à la fois… Classe de GS de Carole Torrejon

La classe de PS/MS de Catherine Thomasson  décryptent  le tableau de Bruegel

Les enfants de la classe de MS de Catherine Thomasson décryptent le tableau de Bruegel

Les enfants de la classe de PS/MS de Catherine Torrejon deviennent acteurs pour réaliser un mémory des jeux de la cour.

Les enfants de la classe de MS de Catherine Thomasson deviennent acteurs pour réaliser un memory des jeux de la cour.

Les appareils de cinéma au Eye d’Amsterdam

caméra

caméra 35 mm, Mitchell (1935) au fond,  projecteur 16 mm sonore, Holmes ( 1930) au premier plan

La nouvelle présentation de l’exposition permanente du musée du cinéma met à l’honneur les appareils du pré-cinéma et les caméras mythiques… Une très belle double lanterne magique rappelle le rôle essentiel des savants hollandais, Christiaan Huygens et Pieter Van Musschenbroek, dans les premières projections animées.

lanterne magiqueLa superposition de deux plaques, l’une fixe et l’autre mobile, permet d’ingénieuses scènes que nous pouvons admirer grâce à une projection en boucle de 10 minutes qui met en valeur une partie de la collection du musée. Voici mes trois scènes préférées !


Musique : http://www.musicscreen.be/  Enfance et soupires sous licence creative commons

Un mutoscope en tôle peinte, un diorama du XVIIIe, un zootrope et un stéréoscope complètent cette belle présentation de jouets optiques.

Mutoscope "the waiter de Charlie Chaplin, 1914

Mutoscope « the waiter » de Charlie Chaplin, 1914     détail

Dans le second espace, je suis attirée par un cube qui s’avère être une caméra portative conçue par l’inventeur Emanuel Goldberg au début des années 20. Joris Ivens l’a utilisée pour réaliser son film sur le pont ferroviaire métallique de Rotterdam.

caméra 35 mm, Kinamo (1922)

caméra 35 mm, Kinamo (1922)

Dès les premières images du film, Joris Ivens se met en scène portant à la main la Kinamo qui va lui permettre de multiplier les points de vue du pont et de réaliser un documentaire au montage vif et saccadé. Il est « l’homme à la caméra » avant Dziga Vertov !

Photogramme "Le pont" de Joris Ivens, 1928

Photogramme « Le pont » de Joris Ivens, 1928


A partir du mois de juin, le Jeu de Paume présente une exposition consacrée à la photographe Germaine Krull. L’occasion de croiser les regards de ces deux artistes sur cette construction métallique.

"Métal" de Germaine Krull, 1928

« Métal » de Germaine Krull, 1928

« Les enfants d’abord ! » au Jeu de Paume 9

cadre Après la visite de l’exposition qui met en valeur les expérimentations photographiques de l’artiste avant-gardiste Florence Henri, nous jouons à notre tour à créer différentes variations autour d’une image.

Visite de l'exposition, 28/02/15

Visite de l’exposition, 28/02/15

superposition de négatifs, 28/02/15

superposition de négatifs, 28/02/15

Réalisation d'une composition sur papier photosensible

Réalisation d’une composition sur papier photosensible, 28/02/15

papier sensible

Révélation du papier photosensible 28/03/15

La découverte de la caméra obscura portative  28/03/15

Découverte de la caméra obscura portative 28/03/15

A l’issue de l’atelier, chaque enfant part avec son portfolio, mémoire de la visite et de ses propres essais.

porte-folio

On parle de nous dans la presse ! Le numéro de mai de la revue Dada consacre une page à l’atelier. Bonne lecture !

« Un autre regard », Collège Edouard Herriot de Livry-Gargan

Le collège vu à travers la chambre noire portative

Le collège vu à travers la chambre noire portative

Le Jeu de Paume et Cinémas 93 s’associent pour proposer un projet de Cartes postales audiovisuelles à une classe de quatrième, option cinéma, du collège Edouard Herriot de Livry-Gargan. Dans ce cadre, j’ai animé avec la complicité de Nadia Elghozi, professeur de français, un atelier introductif à la prise de vue. Munis d’appareils photos, les élèves ont fait coexister dans un même cadre deux notions contraires : net/flou, intérieur/extérieur, terne/coloré, vide/plein, lumineux/sombre, naturel/artificiel … L’exercice leur a permis notamment de porter un regard neuf sur leur environnement quotidien.

naturel / artificiel

naturel / artificiel      photo de Sacha Guyonnet

net / flou

net / flou       photo de Laura de Abreu

Intérieur / extérieur

intérieur / extérieur   photo de Souad Messaoud

« Les enfants d’abord ! » au Jeu de Paume 8

IMG_4377« Les enfants d’abord ! » fêtent leur troisième saison avec le photographe américain, Garry Winogrand. Les enfants observent, s’interrogent, échangent et expérimentent sur le thème « Mouvements dans la ville ».

Atelier du 25/10/14

Atelier du 25/10/14

Atelier du 29 novembre 2014

Atelier du 29 /11/ 14

Atelier du 29/11/14

Atelier du 29/11/14


Deux autres dates sont proposées, à vos agendas !

12-15ANS.jdp au Jeu de Paume

IMG_0158Le Jeu de paume propose aux jeunes de 12 à 15 ans une nouvelle formule pour pratiquer les images. Le mouvement était à l’honneur dans la première édition …                                                    Du mouvement dans les images aux images en mouvement

Porter un regard attentif et éclairé sur les photographies de Garry Winogrand et les films de la vidéothèque éphémère, répondre à un défi photographique, fabriquer un flipbook, réaliser une séquence vidéo, enrichir une pratique personnelle, confronter ses idées … Deux après-midi bien occupés !

IMG_0062

Le jardin des Tuileries est un terrain d’expérience fabuleux.

Pauline présente l'exposition Garry Winogrand.

Pauline présente l’exposition Garry Winogrand.

Photographier la décomposition d'un geste...

Photographier la décomposition d’un geste…

... pour reconstituer le mouvement dans un flipbook.

… pour reconstituer le mouvement dans un flipbook.

Réaliser une séquence vidéo de A à Z... prise de vue, montage, partage.

Réaliser une séquence vidéo de A à Z… prise de vue, montage, partage.

« Les enfants d’abord au Jeu de Paume ! » 7

Les enfants découvrent l'exposition de Mathieu Pernot avec Pauline. 22/02/14

Découverte de l’exposition de Mathieu Pernot avec Pauline. Les enfants d’abord ! du 22/02/14

Le Jeu de Paume accueille deux artistes contemporains qui portent un regard singulier sur les lieux qui les entourent : Robert Adams (L’endroit où nous vivons) et Mathieu Pernot (La traversée). A leur suite, nous invitons les enfants à réfléchir sur les notions de point de vue et de paysage en confrontant leurs représentations avec une sélection de photographies.

Exposition Robert Adams, 22/02/14

Exposition Robert Adams, 22/02/14

Exposition Mathieu Pernot, 29/03/14

Exposition Mathieu Pernot, 29/03/14

Après la visite des expositions, le jardin des Tuileries et la place de la Concorde se transforment en terrain de jeux pour une exploration contrastée…

Confrontation de points de vue, 22/02/14

Confrontation de points de vue, 22/02/14

Le diaporama des contraires, 26/04/14

Le diaporama des contraires, 26/04/14

Présentation des portfolios, 22/02/14

Présentation des portfolios, 22/02/14

« Les enfants d’abord ! » au Jeu de Paume 6

IMG_1035 Le photographe allemand Erwin Blumenfeld et l’artiste contemporaine Natacha Nisic ouvrent la nouvelle saison Des Enfants d’abord ! Découvrir que la photographie, au delà de la captation de la réalité, peut être un outil extraordinaire pour réinventer le réel. Tel sera le fil conducteur de cette nouvelle visite-atelier.

Lors de la visite, les expérimentations photographiques (superposition, collage, montage…) seront mises en valeur. Les enfants inventeront ensuite leurs propres images en jouant avec deux actions : « S’approprier et assembler ».

Vue de l'exposition Natacha Nisic, Jeu de Paume, 26/10/13

Vue de l’exposition Natacha Nisic, Jeu de Paume, 26/10/13

P1100155

Vue de l’exposition Erwin Blumenfeld, Jeu de Paume, 26/10/13

Présentation des ateliers, 26/01/14

Présentation des ateliers, 26/01/14

Atelier 1 : créer un animal fantastique

Atelier 1 : créer un animal fantastique

Atelier 2 : réaliser un cadavre exquis numérique

Atelier 2 : réaliser un cadavre exquis numérique

Réalisation du 30/12/13

Atelier du 30/11/13