Pourquoi ce nom « La fille de Corinthe » ?

Pourquoi un titre si énigmatique ? Vouloir créer un nouveau site sur les images est un véritable défi dès la création du nom. Mes idées géniales ont déjà été trouvées par d’autres, diantre ! Petit florilège : Passeurs d’images – … Lire la suite

Le portrait avec « La Petite École de Cinéma »… 76

« Je crois que je ne suis fait que pour les visages, et encore, il faut qu’ils soient seuls sur l’écran, et de face, et presque immobiles, simplement dans le but de mettre en valeur leur énergie en expansion infini. J’ai … Lire la suite

« Trop Patati Patata » au Trianon de Romainville

L’apprentissage de l’écriture et de la lecture, c’est du sérieux dans la classe de CP de Célia Rey qui aime rassembler ses élèves autour d’un projet fédérateur. Cette année, la classe a participé au concours d’écriture « Lire Egaux » organisé par la maison d’édition Talents … Lire la suite

« Enfants rebelles…et enfants sages ! » CICLIC

« En réalité l’enfance est riche, essentielle, mystérieuse, profonde. J’ai un très vif souvenir de la mienne. Je savais des choses terribles. Mais il ne fallait pas le dire aux adultes. Cela leur aurait fait peur…  »          … Lire la suite

Le portrait avec « La Petite École de Cinéma » – 2

Quelle joie de pouvoir suivre un projet sur tout son déroulement ! Depuis notre première rencontre, les classes inscrites dans le dispositif La Petite Ecole de Cinéma ont fait un travail remarquable avec les cinéastes qui les ont accompagnées dans la réalisation de … Lire la suite

« 3,2,1, action ! » au Jeu de Paume – 2

Le mirage est cousin de la réflexion, un obstacle dévie la pensée. Penser signifie changer de direction, être en mouvement, se heurter à l’obstacle, prendre des détours. Les pensées sont libres, qui peut les deviner ? Elles filent comme des … Lire la suite

« Les trois brigands » Hayo Freitag, Maternelle et Cinéma 18

Le mal peut être le terrain le plus fertile pour le bien, et le bien peut apprendre de l’intelligence du mal… Les Trois brigands, je pourrais dire, est une fable sur la façon dont le bien et le mal sont vraiment … Lire la suite

Théâtre d’ombres, une porte vers l’imaginaire…

En travaillant avec la silhouette noire, j’y ai pris goût. Au départ, je l’ai faite parce que je n’avais pas d’argent. Ensuite, quand j’ai eu quelque argent, j’ai continué à en faire parce que ça me plaisait. Et je trouve … Lire la suite