Clet Abraham dans le Trastevere

Clin d’oeil sympathique des panneaux de signalisation lors d’une promenade matinale dans le Trastevere de Rome.

A notre retour, j’apprends que des panneaux identiques ont été vus à Paris. Petite recherche sur le net pour découvrir le nom de l’artiste, il s’agit de Clet Abraham, peintre et sculpteur français qui vit et travaille en Italie depuis 1990. Il a effectivement aussi déposé ses autocollants dans les rues de Paris. Je vais ouvrir l’oeil lors de mes prochaines ballades dans la capitale !

Clet Abraham partage sa démarche dans cet extrait de la série documentaire                    « Streetosphere » réalisée par Tanguy Malibert et Quentin Largouët.

Comme promis, quelques découvertes parisiennes…

P1070018

P1070340

P1070338Clet Abraham a été choisi pour réaliser l’affiche de la manifestation « Paris face cachée » 2013.

Affiche de Clet Abraham

Affiche de Clet Abraham

Agnès Varda, une grande dame !

 

photoJ’aime l’artiste, j’aime la femme ! N’attendez donc pas un article objectif sur la grande dame du cinéma français !

Agnès Varda était présente le week-end dernier au Capitole de Suresnes. Revoir sur grand écran «Les plages d’Agnès», écouter Agnès Varda, un plaisir qui ne se refuse pas !

J’aime la femme ouverte sur le monde, curieuse des autres, qu’ils soient mendiants ou fils de roi. J’aime la féministe, ce combat est toujours le sien. J’aime le couple de cinéastes qu’elle a formé avec Jacques Demy, on peut aimer un homme, fonder une famille sans renoncer à sa personnalité, à son travail. J’aime sa voix qui ponctue tant de ses films. J’aime sa passion des images qu’elles soient fixes ou animées. J’aime sa vie d’artiste, photographe, cinéaste, plasticienne…

La façade du collège Henri Sellier ( Suresnes) accueille jusqu’au 30 octobre des portraits qu’ Agnès Varda  a réalisés dans les années 50 lorsqu’elle était la photographe du TNP.

Qu’on ne se méprenne pas, Agnès Varda est riche de son passé mais son regard est tourné vers l’avenir, une exposition au musée Paul Valéry de Sète et une série télévisée sur les artistes contemporains sont attendues avant la fin de l’année.